Discours du 1er Août

27 juillet 2014 14:56; Act: 27.07.2014 15:03 Print

Schneider-Amman est l'orateur le plus assidu

Au programme du 1er Août des conseillers fédéraux cette année, brunchs et discours. Avec cinq allocutions à son programme, le ministre de l'économie est le plus actif.

Une faute?

Johann Schneider-Amman débutera son marathon la veille de la fête nationale, avec un discours à Rorschach (SG). Le 1er août, il commencera par un brunch à la ferme à Oberarth (SZ), avant de poursuivre sa route à Luthern (LU), Melide (TI) et Porrentruy (JU).

Didier Burkhalter amorcera également sa journée avec un brunch. Le président de la Confédération partagera ce moment avec la jeunesse paysanne de Weggis (LU). A son programme figurent également une rencontre avec des jeunes Suisses de l'étranger dans la région de Flüelen (UR), ainsi qu'un discours à Glaris.

Message télé- et radiodiffusé

Comme la tradition l'exige, le président de la Confédération s'adressera également à toute la Suisse dans un discours télévisé et radiodiffusé.

Le ministre de la défense Ueli Maurer a prévu de prononcer deux allocutions, l'une le 31 juillet à Lützelflüh (BE), l'autre à Törbel (VS) le lendemain. Un programme allégé par rapport à son année présidentielle de 2013: il avait alors visité neuf communes lors de la fête nationale.

Deux discours chacun également au programme des conseillers fédéraux Alain Berset et Eveline Widmer-Schlumpf. Le ministre de l'intérieur tiendra un discours et échangera avec la population le 31 juillet à Sursee (LU) et La Chaux-de-Fonds (NE). La conseillère fédérale sera fidèle à son canton d'origine, les Grisons. Elle débutera la journée avec un brunch à Vicosoprano et prononcera un discours le soir à Samnaun.

La ministre de l'environnement et des transports Doris Leuthard sera également présente dans les Grisons. Elle prendra part à Zernez aux célébrations entourant le centenaire du Parc national suisse. Simonetta Sommaruga restera de son côté dans son canton d'origine et participera aux festivités à Laupen (BE).

Grütli

Comme les années précédentes, aucun conseiller fédéral ne prononcera de discours sur le Grütli. Le président de l'Union suisse des arts et métiers (USAM) et conseiller national (UDC/FR) Jean-François Rime sera en revanche présent sur la prairie mythique.

Parmi les présidents des partis gouvernementaux, l'UDC Toni Brunner est le plus assidu. Son programme prévoit des apparitions à Häfelfingen (BL), Neuenhof (AG) et Blatten (VS). Le Valaisan Christophe Darbellay (PDC) sera présent dans son canton le 31 juillet à Grimentz et le 1er août à Visperterminen.

Le président du PS Christian Levrat adressera à nouveau un message vidéo à la population la veille de la fête nationale. Philipp Müller (PLR) et Martin Landolt (PBD) renoncent eux à des discours.

Portes ouvertes à Berne

Comme c'est la tradition, le Palais fédéral ouvrira ses portes à l'occasion du 1er août. Le président du Conseil national Ruedi Lustenberger (PDC/LU) et celui du Conseil des Etats Hannes Germann (UDC/SH) répondront aux questions des visiteurs dans la Chambre du peuple.

Les citoyens qui, à l'instar de conseillers fédéraux, se décideront pour un brunch à la ferme n'auront que l'embarras du choix: 350 exploitations agricoles s'apprêtent à accueillir près de 150'000 visiteurs à travers le pays, selon l'Union suisse des paysans.

Amérique latine

Certains Suisses de l'étranger profiteront aussi des festivités du 1er août. A l'initiative du Département fédéral des affaires étrangères, un ensemble de quinze musiciens de la Musique militaire suisse se rend en Amérique du Sud. Le groupe interprétera des hymnes et chants folkloriques en Argentine, au Brésil, au Pérou et en Uruguay dans les ambassades helvétiques, ainsi qu'à Nueva Helvecia (Uruguay) et Nova Friburgo (Brésil).

(ats)