Argovie

12 décembre 2019 16:10; Act: 12.12.2019 17:26 Print

Selfies de nu: il n'y aura pas de recours

En 2014, un élu vert avait été mis sous pression après la divulgation d'informations compromettantes à son encontre.

storybild

Geri Müller était maire de Baden (AG) au début de l'affaire. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le litige est clos au plan pénal entre Geri Müller et le conseiller en communication Sacha Wigdorovits, qui avait été partiellement blanchi dans l'affaire de la publication des selfies de nu de l'ancien maire de Baden (AG). Les deux parties acceptent le verdict du 22 novembre.

Les avocats ont confirmé jeudi qu'aucun recours n'a été déposé. Sacha Wigdorovits a été reconnu coupable de possession d'enregistrement non autorisé par le Tribunal régional Jura bernois-Seeland.

Il avait écopé d'une peine pécuniaire de 40 jours-amende à 560 francs avec sursis, soit un peu plus de 20'000 francs. La tentative de contrainte n'avait toutefois pas été retenue.

Condamnée pour contrainte

L'affaire remonte à l'été 2014. La «Schweiz am Sonntag» avait révélé que l'ancien conseiller national vert s'était photographié nu dans son bureau de maire et avait envoyé les clichés à une partenaire de «chat». Le politicien lui aurait demandé de les effacer, mais la jeune femme aurait menacé de les rendre publics.

La trentenaire bernoise a été condamnée en 2016 à une peine pécuniaire avec sursis pour insulte, calomnie, falsification, enregistrement non autorisé de conversations et tentative de contrainte. Mais l'enquête pénale avait été étendue à d'autres acteurs. Il leur était reproché d'avoir utilisé le contenu du «chat».

Le parquet estimait notamment que Sacha Wigdorovits, qui a des idées opposées à celles de Geri Müller sur la question du Proche-Orient, avait saisi le prétexte du contenu de ce «chat» pour amener l'élu vert à renoncer à ses mandats.

(nxp/ats)