Coronavirus

26 mars 2020 10:44; Act: 26.03.2020 10:44 Print

Serons-nous tous addicts après le passage du virus?

En situation de semi-quarantaine, il est tentant de prendre des substances pour faire face au stress. D'autres modes de décompensation sont pourtant recommandés.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

«Encore un apéro-visio! Je vais finir alcoolique...» «Au boulot je peux pas descendre fumer à la moindre contrariété, en télétravail je te dis pas!» Les témoignages du genre se multiplient sur les réseaux sociaux, rigolards ou angoissés. Alors, tous «accros» à la fin de la quarantaine? Pas forcément, mais attention, répondent des spécialistes. «Les liens entre les situations de stress traumatique et la consommation sont tout à fait établis. On répond avec les moyens du bord habituels, calmants, alcool, drogues récréatives», explique Philippe Batel, psychiatre et addictologue, chef du pôle addiction de Charente en France.

Sondage
Buvez-vous ou fumez-vous d'avantage durant la quarantaine?

«En situation de confinement, la plupart des stratégies d'adaptation au stress, comme le sport ou les sorties, n'existent plus. Mais il y a de plus en plus de stress. Et la stratégie d'adaptation qui existe toujours, c'est l'utilisation de substances», abonde Elsa Taschini, psychologue spécialisée et co-fondatrice de l'association Addict'Elles. Le phénomène est donc attendu, même chez les gens ne souffrant pas d'addictions lourdes, et l'OMS l'aborde dans ses recommandations pour«faire face au stress» pendant l'épidémie: «Ne cherchez pas à canaliser vos émotions en fumant, en buvant de l’alcool ou en consommant d'autres produits stupéfiants».

Gérer l'envie

Pour les fumeurs, dépendants à la nicotine, le problème est particulier. «Quand on est enfermé, ce n'est pas le moment de se priver», relève le professeur Bertrand Dautzenberg, secrétaire général de l'Alliance contre le tabac. «Le mieux c'est de remplacer, mettre des patchs ou utiliser des substituts, ou une cigarette électronique. Mais on peut aussi essayer de se dire: c'est un moment compliqué mais qu'est-ce que je peux faire de bien? Arrêter de fumer...».

«Il faut réussir à gérer cette question du "craving" (l'envie)», souligne aussi Nathalie Latour, déléguée générale de la Fédération addiction. «Se demander, est-ce que je peux faire autrement?», et pas seulement pour le tabac. «On voit la multiplication des e-apéros, un besoin de convivialité, de décompression qui s'associe à la consommation d'alcool», poursuit cette spécialiste. Il faut donc «éviter de tomber dans le systématisme: convivialité égale alcool, stress égale alcool». Alors chacun peut se dire, «et si finalement on utilisait cette période pour trouver d'autres modes de décompensation?» Car sinon «on a des normes d'usage qui risquent d'augmenter».

Une blague?

Et plus la quarantaine, plus les effets négatifs risquent de se faire sentir, avertit Philippe Batel. «La consommation répond à un «délai d'attente»: on se dit ça va m'apaiser, me permettre de mettre les choses à distance. Mais au fur et à mesure, il y a de moins en moins d'effet d'apaisement et le bénéfice attendu bascule de l'autre côté». Vers le caractère dépressif et anxiogène de la (sur)consommation d'alcool.

Pour Elsa Taschini il y a comme un inconscient collectif de ces dangers, que traduit la multiplication des vidéos humoristiques sur les excès en confinement. «Si on en fait autant de blagues, c'est qu'en fait on sait que ce n'est pas vraiment une blague». Elle aussi recommande de «faire un bilan» et de s'interroger sur la place qu'occupent pour chacun d'entre nous ces «modérateurs de stress pas comme les autres» par rapport à d'autres activités aux vertus apaisantes possibles en confinement: films, lecture ou animaux de compagnie, sans oublier la sexualité.

(20 minutes)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tic Tac le 26.03.2020 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ok je sors

    L'alcool ne fait pas partie de mon vodkabulaire, je vais aller voir ce que c'est sur whiskypedia. Santé

  • biasto15 le 26.03.2020 11:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a l'ancienne

    j'étais déjà addict avant l'arrivée du virus!!!

  • Maddy2017 le 26.03.2020 11:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous à la même !

    Pour ma part, je continue à travailler étant dans la vente, donc j'ai le stress continu ! Mes collègues et moi-même respectons les règles d'hygiène et de distance mais nous nous posons aussi bcp de questions. Nous avons aussi les clients qui se confient et sans le vouloir vraiment nous donne un stress supplémentaire. Mais nous avons aussi des clients qui nous remercie tous les jours d'être là et cela nous donne la force ! Nous devons être tous uni face à cet ennemi invisible et NOUS PROTÉGER afin de protéger notre entourage par la même occasion. Pour le coup, on est tous sur le même bateau.

Les derniers commentaires

  • Joe Gelglisse le 27.03.2020 08:28 Report dénoncer ce commentaire

    triple dong

    Certaines femmes en tout cas ne manqueront pas de doigté avec l explosion de la vente de double dongs, selon l article !!

  • Mask ( ssssssplandide) le 27.03.2020 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'homme masqué

    moi je garde les masques pour après, pour les soirées sm Incognito.

  • guv le 27.03.2020 02:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    kfpji

    JE M'en fous de savoir Sa c'est pas mon Problème

  • Insomnie le 27.03.2020 01:48 Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Si on récapitule : on s'ennuie, on devient des débauchés on prend des mauvaises postures, on se néglige, on tombe en dépression, on frappe sa femme et ses gosses, on devient alcoolo et certains seront même sur la paille après cette pandémie... Si c'est pas une façon de nous faire culpabiliser d'être confinés (certains)... En temps normal, on n'a pas autant de "conseils bienveillants" sur nos différentes petites manies...

  • Le seul Sauvé le 26.03.2020 20:41 Report dénoncer ce commentaire

    Je vais encore me sentir plus seul :o)D

    Je ne bois quasi pas d'alcool (que des trucs hypersucrés: hydromel, vin doux...), je ne prends pas de pilules ou autres pastilles même pas une aspirine en plus de 20 ans, je ne fais pas de sexe, je ne fais pas de sports, je n'aime pas manger, donc je le fais que quand mon corps me dit qu'il a faim: chocolat surtout, chips, pâtes, riz, fondue vite faites (2 à 4 mn que chez la fourmi qui croonde), piments, fisherman friends, miel, sucre, café (que 2 aujourd'hui mais rien d'autres sauf...). Je suis strictement les recommandations... jamaïcaines qui dit que ça soigne le corps et l'esprit. Voilà!

    • Le seul sauvé le 26.03.2020 22:30 Report dénoncer ce commentaire

      Depuis 3 ans, suis passé du thc au cbd

      Mon corps m'en remercie tous les jours. Petit rajout pour détailler: je suis strictement les recommandations jamaïcaines qui dit que... ça soigne le corps et l'esprit, mais surtout je respecte la médecine chinoise qui l'utilise depuis des dizaines de milliers d'années. Voilà! J'écoute mon corps et mon esprit et je ne m'en porte que mieux. Encore un grand merci à Albert pour ses 90 % non-utilisés. C'est trop cool la recherche là-dedans, je prends mon pied à chaque fois. :o)D À la bonne vôtre santé, et restez tous en BONNE SANTÉ. Le plus important dans la Vie, le reste c'est plus que secondaire.

    • Le seul Sauvé le 26.03.2020 23:12 Report dénoncer ce commentaire

      Vu que j'ai oublié le S, je reviens

      Petite rectification à faire après le S du pseudo... Je disais que la SANTÉ était le plus important dans la Vie, ça c'est vrai. J'ai aussi dit que le reste était plus que secondaire. Précision utile, ce n'est pas tout le reste qui est plus que secondaire, donc je m'en excuse. La famille, les connaissances et proches qu'on apprécie ne sont pas dans le plus que secondaire, mais tout le reste oui. Bonne soirée.

    • versinget le 27.03.2020 10:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le seul Sauvé

      Mais tu ne fais plus pipi au lit et c'est tout ce qui compte.