Réseaux sociaux

01 mai 2019 15:31; Act: 01.05.2019 20:11 Print

Maurer risée du web après une galère avec TikTok

En visite en Chine, Ueli Maurer a découvert TikTok, réseau social où sont publiées des courtes vidéos musicales. Le président de la Confédération doit encore perfectionner sa technique, mais il aura au moins fait rire de nombreux internautes.

Sur ce sujet
Une faute?

Déjà très appréciée de nombreux ados, l'application TikTok pourrait bien élargir son public grâce un nouvel ambassadeur de marque: Ueli Maurer, le président de la Confédération suisse, qui s'est essayé aux joies de l'app lors de son voyage dans l'«empire du Milieu».

Lancé il y a trois ans en Chine, TikTok est un réseau social permettant à ses utilisateurs de filmer et publier des vidéos de moins de quinze secondes, avant d'y ajouter des filtres et de la musique. À ce jour, l'app compte plus de 130 millions d'utilisateurs et est numéro 1 des téléchargements sur smartphone.

Tout cela méritait bien une petite visite et un test en vidéo. «Le président de la Confédération Ueli Maurer a visité l'entreprise ByteDance et a été ébloui par l'application TikTok», pouvait-on lire sur le compte Twitter du Département fédéral des finances (DFF).


La vidéo montre en effet un Ueli Maurer tout sourire, malgré une certaine difficulté à utiliser un filtre gouttes de pluie, remarque 20 Minuten. Celui-ci est censé se déplacer en suivant les gestes de la main, sans grand succès pour le président de la Confédération. Il a beau gesticuler pendant de longues secondes, rien n'y fait. Et la musique en arrière-plan ne fait que renforcer le comique de la scène.

Tourné en dérision

En peu de temps, la vidéo a été massivement partagée sur les réseaux sociaux. Et elle a visiblement fait rire beaucoup d'internautes, si bien que certains ont à leur tour publié sur TikTok une courte vidéo avec le même filtre pluvieux, s'amusant à parodier Ueli Maurer et ses gestes incertains.




Certains grincent des dents

Mais la vidéo ne fait pas rire tout le monde. Outre l'image qu'elle renvoie du Conseil fédéral et de la Suisse, certains dénoncent un soutien tacite à une application vivement critiquée. Il y a quelques mois déjà, la police suisse avait en effet mis en garde face aux dangers du réseau social, où des mineurs sont régulièrement victimes de mobbing, de moqueries et d'insultes.


Ueli Maurer est en visite diplomatique en Chine depuis lundi. Il a déclaré que les relations entre la Suisse et la Chine sont actuellement à «point culminant historique».

(lph/20M)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bruno Risse le 01.05.2019 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bon pour la santé

    Bravo, au moins il essaie et il bouge.

  • Jeygey le 01.05.2019 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors.

    Risée du web peut-être, mais au moins il se prête au jeu. Il n'a pas la connaissance de certain(e)s avec ce genre d'application. Et nous, nous n'avons pas sa connaissance en politique. Chacun son truc.

  • Patgva le 01.05.2019 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amusant

    Cela a au moins le mérite de faire rire

Les derniers commentaires

  • chmilbkick le 02.05.2019 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    voici

    nus a choisi la vache paa ce que le iphone et compagnie c'est facile pour les hakers et les espions de tout savoir sur vos moyens de communications tels..alors on a choisi nous aussi la vache......c'est mieux......

  • Jules Brodard le 02.05.2019 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    C'est l'enthousiasme qui dérange

    Petit pays neutre et prospère, la Suisse peut et doit diversifier ses contacts commerciaux. Mais quand on voit les supporters de l'UDC, et à plus forte raison les conseillers fédéraux, dénigrer "l'Europe dictatoriale" et se précipiter gaiement aux pieds de la Chine, dont le président est élu à vie (entre autres joyeusetés peu démocratiques), ça fait souci. Monsieur Maurer aurait-il oublié le fameux proverbe: Quand on veut manger avec le diable, il faut utiliser une très longue cuillère.

  • Candide le 02.05.2019 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maurer

    Je propose à Monsieur le Conseiller Fédéral Ueli Maurer d'aller, à son retour, interpréter un petit yodel sur le quai de la gare de Lausanne pour tester la sensibilité musicale de certains employés.

  • Jean Ploer le 02.05.2019 12:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Crétin

    Quel pauvre gars.

  • Kretinou le 02.05.2019 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    top toké

    Ça déploie un nouveau programme de numérisation à 400 millions dans son département et c'est incapable d'utiliser une application simple. Ça fout la trouille.