Fête fédérale de musique

19 juin 2011 17:16; Act: 19.06.2011 17:39 Print

Seul bémol à la fête, la pluie

Le premier week-end de la 33e Fête fédérale de musique a attiré un public enthousiate à St-Gall. Parmi la foule se trouvait Micheline Calmy-Rey. Seul bémol à la fête, la pluie.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

La météo n'a pas été clémente avec la 33e Fête fédérale de musique à St-Gall, dont le premier week-end a été perturbé par la pluie. Mais, malgré les caprices du ciel, le public et les 250 sociétés de musique qui se sont déplacées ont été enthousiasmés.

Les organisateurs ont tiré dimanche un bilan intermédiaire positif. Alors que la fête avait commencé vendredi après-midi par temps sec, le concert prévu en plein air a dû se dérouler dans une salle, en raison de la pluie, ont-ils indiqué. Le même trublion a obligé la tenue de la cérémonie d'ouverture sous un chapiteau et pas dans la fameuse cour du cloître.

Le public était clairsemé le long des deux parcours. Le rendez- vous culinaire était presque désert samedi après-midi et les stands de nourriture et de boissons n'ont pas engrangé le chiffre d'affaires espéré. Le concours en soi n'est pas touché par le mauvais temps. La compétition se déroulait dans treize locaux.

Organisateurs optimistes

Les organisateurs espèrent maintenant des conditions plus favorables pour le week-end prochain. Durant les six jours de la manifestation, 20'000 musiciens et 200'000 visiteurs au total sont attendus, ce qui en fait la plus grande fête de ce genre au monde. Cet événement se déroule tous les cinq ans. Le budget de cette édition s'élève à 6,5 millions de francs.

La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey était de la partie samedi. «Dans aucun autre pays, il n'existe autant de sociétés de musique et de gens qui jouent d'un instrument», a-t-elle relevé.

La musique suisse n'est pas réservée aux salles de concert, mais se pratique aussi dans la rue, dans les quartiers, dans les écoles et les églises, a ajouté Mme Calmy-Rey. La Fête fédérale de musique montre la diversité du paysage musical et lie la tradition à la modernité.

(ats)