Cyberattaque mondiale

15 mai 2017 11:10; Act: 15.05.2017 17:25 Print

Seulement 200 infections en Suisse

Le logiciel malveillant qui a frappé plus de 200'000 cibles le weekend dernier, a peu touché les adresses IP helvétiques.

storybild

Les entreprises suisses restent attentives. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La récente cyberattaque mondiale n'a fait que peu de dégâts en Suisse. Lundi matin, la Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information (MELANI) n'a enregistré que 200 infections au «rançongiciel». Un avertissement est toutefois prévu.

Jusqu'ici, quelque 200 adresses IP ont été touchées par la cyberattaque, a indiqué lundi à l'ats le directeur de MELANI Pascal Lamia.

«C'est frustrant»

Plusieurs personnes concernées ont contacté nos collègues alémaniques de «20 Minuten». Une petite firme active dans le domaine de l'informatique, souhaitant rester anonyme, affirme: «J'espère que les responsables seront sanctionnés.» Un autre lecteur, dont le réseau domestique a été infecté, explique: «Les maîtres-chanteurs m'ont demandé 300 dollars. Heureusement que mes données les plus importantes sont enregistrées sur un disque dur externe, qui n'était pas branché à l'ordinateur.» Même s'il assure n'avoir rien versé aux hackers, il n'est pas moins fâché: «C'était frustrant de devoir passer la moitié de la journée à tout remettre en ordre.»

Il y a plusieurs versions du logiciel malveillant. Il a la capacité de se propager lui-même, donc pas forcément uniquement par messagerie, explique Pascal Lamia. Le logiciel «WannaCry», qui bloque les ordinateurs et réclame une rançon, a infecté plus de 200'000 cibles ce weekend dans plus de 150 pays.

Sur le qui-vive

Les entreprises suisses restent sur le qui-vive. Swisscom a pris des mesures préventives, a ainsi indiqué le numéro un des télécoms en Suisse. La firme reste en contact constant avec MELANI et d'autres partenaires et bloque les adresses IP et les noms de domaines des agresseurs lorsqu'elles sont connues. D'autres mécanismes de protection ont été adaptés à la menace.

La faîtière de hôpitaux H indique n'avoir pas connaissance de cas de cliniques touchés. «La problématique est connue. Nous avons automatiquement relevé le niveau de protection», selon H . Un avertissement spécifique n'est pas nécessaire.

CFF, UBS, Credit Suisse et Novartis épargnés

Les CFF n'ont pour l'instant pas non plus été concernés. Les spécialistes informatiques de l'entreprise sont à pied d'oeuvre et ont pris des mesures. Il est surtout important que les collaborateurs soient conscients des risques, ont indiqué les CFF.

Les grandes banques UBS et Credit Suisse ainsi que l'entreprise pharmaceutique Novartis ont jusqu'ici également été épargnées, ont-elles fait savoir. Les banques ont pris des mesures après les premières annonces d'infections.

(nxp/ofu/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sébastien HALLER le 15.05.2017 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la suisse dans la moyenne mondiale

    la population suisse étant à peut près égale à 1 pour mille de la population mondiale, 200 infection pour la suisse correspond donc à la moyenne mondiale. La suisse n'est pas particulièrement résistante face à l'attaque. ... juste pour remettre l'église au milieu du village.

  • Pierre Roche le 15.05.2017 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    Pas etonnant

    "Une petite firme active dans le domaine de l'informatique, souhaitant rester anonyme" Tu m'étonnes qu'elle veuzt rester anonyme... Elle bosse dans le secteur de l'informatique et se faire avoir par un truc vieux comme le monde numerique...

  • Frank le 15.05.2017 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà payé

    J'ai déjà payé en 2014 pour ma boutique en ligne! Elle était bloqué et plus aucune commande. J'ai demandé a des spécialistes pour réparer et débloquer tout ça. Ils m'ont dit que cétait possible et que ça pouvait couter entre 2 et 4000.-!!! Du coup les hackers avait demandé 400 euro pour avoir la clé de déblocage. J'ai pris le risque, payé et tout est rentré dans l'ordre. Ensuite j'ai trouvé moi même la faille qui avait permis de mettre ma boutique hors ligne par les hackers.

Les derniers commentaires

  • Hans Dobry le 16.05.2017 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    Windaube

    Achetez donc du Linux et vous n'aurez plus JAMAIS de problémes.Tous les systemes Windows sont de vraies passoires:98,98,2000,XP,Win7,Win10...

  • Jamais! le 16.05.2017 05:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et on veut instaurer le vote électronique?

    et on veut instaurer le vote électronique? pour mieux manipuler les résultats???

    • Flo le 16.05.2017 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jamais!

      Pourquoi toujours être contre l'avancement? Aujourd'hui la plupart des transactions avec ta banques se font en ligne, elles proposent toutes un système e-banking. Et tout se passe bien. En ce qui me concerne, je peux voter par vote électronique dans ma commune et je trouve ça très bien. La procédure est sécurisée et pas de risque de "manipulation des résultats".

  • Vos doigts le 15.05.2017 22:05 Report dénoncer ce commentaire

    On est déçu...

    en bien.

  • Rob le 15.05.2017 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sécurité

    Swisscom sont des amateurs car ils vous dirigent pour les installations de leur Swisscom TV auprès d'un site Internet leur appartenant. Aucune enquête est menée quant au technicien qui ont accès à vos mot de passe, etc... Pour la plupart, Il s'agit de petites sociétés informatiques exerçant dans la région qui vous concerne. Les techniciens dans mon cas est étrangers et Swisscom ne peut pas connaître les éventuels antécédents judiciaires de ces personnes à qui il confie des données sensibles. Bravo Swisscom pour la prévention. De plus, Il n'évolue même correctement leur compétence. Encore bravo et vive la sécurité informatique.

  • Jean Aimarre le 15.05.2017 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    Mesures en carton

    @Swisscom, des mesures préventives ? Où ça ? Je continue de recevoir 30 spams par jour !

    • Quelqun Quivouveudubien le 15.05.2017 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Aimarre

      Ça c'est pas la faute à Swisscom, faut simplement faire un peu plus attention à qui on donne son adresse mail. Éviter de transmettre les chaines de mails, éviter de donner l'adresse sur les sites un peu louches, les sites de ventes en ligne, les jeux concours en tout genre (Migros, Coop y compris),...et à la limite utiliser une autre adresse "poubelle" pour tout ce genre de choses.

    • Yves Bender le 16.05.2017 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Quelqun Quivouveudubien

      En clair, n'utilise ton smartphone que pour téléphoner et ton ordi que pour travailler, le reste du temps sort,va boire un verre et découvre le monde et surtout les gens.

    • Pas De Quoi le 16.05.2017 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Aimarre

      Depuis le 1er mai, swisscom vend officiellement vos données de navigation à des agences de pub.... Si vous ne le voulez pas, il faut leur écrire.