Loisirs

26 février 2019 10:20; Act: 26.02.2019 11:41 Print

Skier avec son bambin sur le dos? À éviter

Le Bureau de prévention des accidents (BPA) déconseille «fortement d'emmener des enfants dans un porte-bébé à skis».

storybild

Mieux vaut attendre que son enfant sache skier avant de prendre les pistes avec lui. (Photo: Keystone)

Une faute?

Skier avec son bébé sur le dos permet à des parents de ne pas avoir à ranger leurs lattes à la cave pendant quelques années et de prendre l'air en famille. Mais la pratique comporte des risques.

Ils sont rares, voire très rares, les accidents sur les pistes impliquant un bambin dans un porte-bébé. «Médicalement, nous sommes extrêmement peu exposés à ce genre de situation», confirme d'emblée Nicolas Lutz, médecin adjoint et chirurgien pédiatrique à l'Hôpital de l'enfance à Lausanne, interrogé par Keystone-ATS.

Pourtant, les risques sont là. Principalement d'hypothermie et de traumatisme crânien suite à une collision. Deux raisons qui incitent le Bureau de prévention des accidents (BPA) à «fortement déconseiller d'emmener des enfants dans un porte-bébé à skis», indique-t-il à Keystone-ATS.

Pour les plus téméraires, des mesures permettent de prévenir du froid. «Il faut s'assurer que l'enfant est chaudement habillé, que ses bras ne sortent pas du dispositif et éviter de skier par des températures inférieures à zéro», préconise ainsi Nicolas Lutz. Immobile, parfois même endormi, le petit doit aussi être régulièrement contrôlé. «Chaque heure. Et puis il faut veiller à bien l'hydrater», ajoute le spécialiste.

Boulevards rapides

S'agissant des risques de collision, le médecin rappelle que «les pistes de ski sont devenues des boulevards sur lesquels les gens descendent de plus en plus vite», avec tous les dangers que cela comporte. On apprécie souvent mal sa vitesse, il vaut donc mieux être un bon skieur et être bien conscient des responsabilités que cela implique, poursuit-il.

Car en cas de choc ou de chute, l'enfant est peu protégé et risque un traumatisme crânien. Quant à l'usage d'un casque, Nicolas Lutz rétorque qu'il n'en existe pas d'efficace avant 3-4 ans.

Bébé vulnérable

Globalement, le chirurgien pédiatrique pose un regard critique sur la pratique, particulièrement avec les plus jeunes. «Avant 12-18 mois, ils ne tiennent pas correctement leur tête et sont très vulnérables. Il faut alors se poser la question: se rend-on sur les pistes pour se faire plaisir ou leur faire plaisir?»

Après 2 ans, c'est un peu différent, car l'enfant peut regarder à droite, à gauche, explique-t-il. Se pose alors une autre question: à partir de quel âge peut-on mettre un bambin sur des skis? Peu de temps après, vers 3 ou 4 ans, lorsque sa musculature lui permet de tenir tout seul.

Quelle alternative

Aux parents de jeunes enfants désireux de profiter des joies de la neige que recommande-t-il dès lors? La raquette. «Elle permet de s'évader, ne comporte pas de risque de collision et puis on peut facilement s'arrêter pour jouer dans la neige.» Le spécialiste rappelle également qu'il existe aujourd'hui du très bon matériel pour transporter les bébés.

Du côté du BPA, on propose également des alternatives. «Nous encourageons plutôt les adeptes des sports de neige à se tourner vers la randonnée pédestre ou d'installer les enfants dans une luge et les tirer à skis de fond», illustre son porte-parole Nicolas Kessler.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jade le 26.02.2019 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Inconscience ......

    Nécessaire d'avoir un permis parents ? Le BPA pas inutile pour les inconscients, le bon sens devrait suffire. Nombre de stations interdisent les porte-bébés à ski, conscientes de leur responsabilité.

  • bds le 26.02.2019 10:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dangereux

    Très,très dangereux. Même si vous êtes un très bon skieur!

  • anfb le 26.02.2019 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    Danger

    Un enfant sur le dos de son papa a eu les jambes victimes de gel. Helàs le pronostique vital a ete pose et le bambin est decede.

Les derniers commentaires

  • Lora le 26.02.2019 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A interdire tout simplement...

    Cela ne devrait pas être déconseillé mais interdit, je trouve la position du BPA un peu légère au vu des risques encourus pour l'enfant! Juste de la pure inconscience de la part de ces parents-là!

  • Lucille le 26.02.2019 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans lunettes de soleil

    la semaine passée j'ai vu passer nombre d'enfants dans des portes-bébés avec des parents super équipés de lunettes de soleil dernier cri et les ptits bouts sur le dos, regard plissé à essayer de se protéger du soleil tant bien que mal..

  • bip le 26.02.2019 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n'y avais même pas pensé

    Euh...comment dire? Quand un bébé arrive, promenade et pateaugeoire sont préférables à d'autres activités, genre ski, trekking, bars, soirées déjantées. On peut quand même continuer mais en alternance avec le papa. Ceux qui ne veulent pas renoncer à tout ça quelques années devraient renoncer à être parents.

  • Laetitia Jaccoud le 26.02.2019 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    On croit rêver...

    Je suis maman de trois enfants. Il y'à un âge pour tout. Jamais ça ne me serait passé par la tête,ce genre de comportements. Il y à vraiment des inconscients !

  • ruedu le 26.02.2019 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ne pas le faire

    le problème n'est pas le skieur, mais la morphologie de l'enfant. résistance au froid / musculature. donc a ne pas faire...!!!