Bannissement

28 novembre 2017 19:38; Act: 28.11.2017 20:25 Print

St-Gall vote l'interdiction de la burqa

Le parlement saint-gallois a voté ce mardi à une très courte majorité l'interdiction générale de se dissimuler le visage dans l'espace public.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La décision est passée en deuxième lecture par 57 voix contre 55 et deux abstentions. Les députés PLR et PS se sont opposés sans succès à un texte qu'ils estiment concocté «pour la galerie». Pour le PDC et l'UDC en revanche, l'interdiction aura un effet préventif.

Quiconque se couvre le visage en public sera punissable, dès lors qu'il présente un risque pour la sécurité, ou menace la paix sociale ou religieuse. L'existence d'une menace devra être évaluée au cas par cas.

En avril, le gouvernement s'était déclaré contre une interdiction générale de la burqa. Il n'y a pas d'intérêt public à un tel bannissement, soutenait-il, les femmes portant la burqa ou le niqab en Suisse étant presque toutes des touristes.

En Suisse, seul le Tessin applique une telle interdiction. Une amende de 100 francs au minimum est prévue contre celui ou celle qui se dissimule le visage.

(nxp/ats)