Rentrée scolaire

17 août 2018 12:47; Act: 17.08.2018 12:47 Print

Stabilité des effectifs dans le canton du Jura

Quelque 8000 élèves jurassiens vont reprendre lundi le chemin des classes. L'érosion des effectifs de ces dernières années s'est arrêtée.

storybild

Au niveau de l'école primaire, les 5858 élèves se répartissent dans 322 classes, soit une moyenne de 18,2 élèves par classe. (Photo: Keystone)

Une faute?

L'heure de la rentrée scolaire va aussi sonner lundi prochain pour 8066 élèves jurassiens. La stabilité est la principale caractéristique de la rentrée 2018. L'érosion des effectifs observée ces dernières années s'est arrêtée.

Au niveau de l'école primaire, les 5858 élèves se répartissent dans 322 classes, soit une moyenne de 18,2 élèves par classe. Une seule classe a dû être fermée cette année, annonce vendredi le canton du Jura.

Pour l'école secondaire, deux classes ont fermé et deux autres ont ouvert. Les 118 classes du degré secondaire accueillent 2208 élèves. Là aussi, le nombre moyen d'élèves par classe est dans la norme puisqu'il s'élève à 18,7.

Au niveau de l'encadrement, tous les postes ont pu être repourvus et 46 personnes ont été engagées. Au total 938 enseignants sont engagés au sein de l'école obligatoire, un effectif stable par rapport à 2017.

Filière bilingue

Au chapitre de la formation post-obligatoire, le Lycée de Porrentruy ouvre une deuxième classe de maturité bilingue commune au Gymnase de Laufon (BL). Les cantons du Jura et de Bâle-Campagne répondent ainsi à l'intérêt croissant manifesté par les élèves pour cette filière.

Pour répondre aux attentes du monde politique et des milieux économiques, le gouvernement jurassien a donné son accord au renouvellement du statut des animateurs médias, images et technologies de l'information et de la communication (MITIC). La technologie doit être utilisée pour soutenir les objectifs du plan d'études.

Responsabilité des écoles

Sur le plan de l'organisation, le Service de l'enseignement (SEN) va déléguer des compétences aux cercles scolaires. Dans le cadre d'une autonomie accrue, l'allocation des ressources aux écoles par des enveloppes doit davantage responsabiliser les directions en leur permettant de prendre des décisions à leur niveau.

(nxp/ats)