Transports

20 février 2011 14:26; Act: 20.02.2011 14:44 Print

Swiss drague le TGV pour Paris

La compagnie aérienne helvétique envisage une collaboration accrue avec le TGV Lyria pour accroître l’effet de synergie entre les deux modes de transport.

storybild

L'avion et le train se compléteront de plus en plus souvent, surtout sur des trajets de courte durée. (Photo: Keystone)

Une faute?

L’amélioration de la qualité des liaisons ferroviaires entre la Suisse et la France n’échappe pas à la direction de la compagnie aérienne Swiss. Selon «Der Sonntag», la compagnie helvétique envisage un partenariat avec le TGV Lyria, une succursale des CFF et de la SNCF. Jean-Claude Donzel, le porte-parole de Swiss, confirme cette information, mais ne souhaite pas donner plus de détails puisque le projet serait encore à ses débuts.

Du côté de Lyria, on fait preuve d’enthousiasme: «Nous sommes très intéressés à une collaboration», affirme le responsable de Lyria Alain Barbey. «Nous espérons des effets de synergie, notamment sur les lignes Genève-Paris et Zurich-Paris». Mais Alain Barbey hésite à son tour à donner plus de détails.

Selon «Der Sonntag», qui a eu accès à des informations internes, la collaboration entre les deux compagnies porterait avant tout sur des questions de billetterie et de marketing. Swiss pourrait par exemple vendre des billets de train sur son site et prévoir des voyages en avion et en train, comme un aller en TGV et un retour en avion. Il n’est pas exclu que Swiss achète des compartiments entiers sur les trains et les dote de son logo. Autre piste poursuivie: des billets combinés train-avion ou encore un seul billet pour cumuler les kilomètres parcourus.

Dans un premier temps, la collaboration portera surtout sur la liaison Genève-Paris, une ligne sur laquelle Swiss ne dispose pas de ses propres avions et où la compagnie collabore avec Air France. En raison de la concurrence d’Easyjet, Swiss hésitera vraisemblablement à y installer une nouvelle liaison aérienne avec la capitale française. Des pourparlers portant sur la ligne Zurich-Paris auront lieu plus tard. Ils seront d’autant plus intéressants que le temps de voyage entre Zurich, Bâle et Paris va être réduit à quatre, respectivement 3 heures de trajet, dès le mois de décembre 2011.

En 2010, le TGV a transporté 2,3 millions de passagers entre Paris et la Suisse, 7 % de plus qu’en 2009. Sur la ligne Zurich/Bâle-Paris, la croissance du nombre de passagers a été de 23% l’an dernier.

(rga)