Marché du Légume

06 juin 2012 08:49; Act: 06.06.2012 09:47 Print

Syngenta et Monsanto écrasent tout

Le géant bâlois Syngenta et la multinationale américaine Monsanto contrôlent à eux deux plus de 50% du marché européen des semences sur certains légumes, dénoncent la déclaration de Berne et Swissaid.

storybild

les géants Syngenta et Monsanto détiennent à eux seuls 56% des variétés de poivrons, 62% des variétés de tomates, et même 71% de toutes les variétés de choux-fleurs protégées en Europe. (Photo: Keystone)

Une faute?

Est-il vrai que la plupart des légumes que nous consommons en Suisse appartiennent à une poignée de multinationales vendant également des pesticides? Une étude mandatée par des organisations suisses de développement, agricoles et de consommateurs, portant sur quatre espèces de légumes couramment consommés en Suisse (carottes, tomates, poivrons, choux-fleurs), montre effectivement une forte domination du marché des semences maraîchères par les multinationales agrochimiques. Ainsi, les géants Syngenta et Monsanto détiennent à eux seuls 56% des variétés de poivrons, 62% des variétés de tomates, et même 71% de toutes les variétés de choux-fleurs protégées en Europe.

Pression sur les petits producteurs

Cette concentration du marché augmente la pression sur les petits producteurs et sélectionneurs, et conduit à un appauvrissement de l’agro‐biodiversité – les variétés rentables d’un point de vue commercial prenant le pas sur les autres – ainsi qu’à une augmentation du prix des semences. Ces chiffres et leurs conséquences ont aussi une importance pour la Suisse, car près de la moitié des légumes consommés dans notre pays sont importés, la majorité de plants de légumes provenant de l’Union européenne. Les semences agréées au niveau européen sont par ailleurs également commercialisées en Suisse.

En outre, de plus en plus de semences – ainsi que les denrées alimentaires en résultant – sont brevetées, ce qui conduit à une concentration toujours plus forte et exclusive du marché. Même certains légumes issus de l’agriculture biologique sont encore principalement produits à partir de semences conventionnelles, en raison d’une offre insuffisante de semences bio. Des données précises sur les variétés de légumes effectivement cultivées et vendues en Suisse sont toutefois inexistantes.

Origine inconnue

Autre problème: les commerçants de détail et les consommateurs ne connaissent pas l’origine des variétés maraîchères qu’ils vendent ou qu’ils achètent, à l’exception des pommes, des poires ou des pommes de terre. Selon un récent sondage, la majorité des consommateurs et des commerçants de détail adoptent toutefois une position très critique à l’égard des brevets sur les plantes alimentaires.

Sans information sur la variété cultivée ou achetée, il n’est pratiquement pas possible de déterminer si le légume en question est breveté et s’il est la propriété d’une multinationale. Les organisations à l’origine de l’étude sur le marché des semences demandent dès lors de toute urgence davantage de transparence sur les variétés vendues en Suisse ainsi que sur leur origine. Une information transparente permettrait à la Commission de la concurrence (COMCO) de mieux jouer son rôle en matière de surveillance des marchés, et aux consommateurs de choisir en toute connaissance de cause.

(20 minutes)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • F. Weber le 06.06.2012 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Monsanto = OGM à outrance

    Que quelques sociétés se partagent le gâteau ne me pose pas de problème mais de savoir que ce sont des entreprises type Monsanto qui manipulent génétiquement et sans vergogne ce que nous mangeons alors là, oui, ça me dérange ! Allons-nous accepter encore longtemps de nous faire dominer de plus en plus par quelques entrepreneurs sans scrupules qui bientôt choisiront ce que nous mangeons, ce que nous buvons et auront droit de vie ou de mort sur nos humbles petites personnes ??????

  • Dryon le 06.06.2012 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    ouvrir les yeux et agir vite !!!

    c'est une thématique centrale, à appronfondir! lire: ou et Un article paru en 2009 (en anglais) - Visualizing Consolidation in the Global Seed Industry - illustre de manière éloquente la taille et la domination du marché par ces sociétés.

  • Se mens le 06.06.2012 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Joli

    A voilà un bon article. En effet Monsanto et Syngenta sont bien plus dangereux que les petits tox de la Riponne. Oui, Oui eux nous droguent a notre insu, ou pas, avec leur saleté d'OGM. Eux sont le gros problème de ce siècle. Mais comme on dit je vois la montagne et pas derrière la montagne. Alors dormons tranquille, ceux sont les futures générations qui vont être difforme.

Les derniers commentaires

  • Dryon le 06.06.2012 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    ouvrir les yeux et agir vite !!!

    c'est une thématique centrale, à appronfondir! lire: ou et Un article paru en 2009 (en anglais) - Visualizing Consolidation in the Global Seed Industry - illustre de manière éloquente la taille et la domination du marché par ces sociétés.

  • F. Weber le 06.06.2012 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Monsanto = OGM à outrance

    Que quelques sociétés se partagent le gâteau ne me pose pas de problème mais de savoir que ce sont des entreprises type Monsanto qui manipulent génétiquement et sans vergogne ce que nous mangeons alors là, oui, ça me dérange ! Allons-nous accepter encore longtemps de nous faire dominer de plus en plus par quelques entrepreneurs sans scrupules qui bientôt choisiront ce que nous mangeons, ce que nous buvons et auront droit de vie ou de mort sur nos humbles petites personnes ??????

    • Isa Sa le 06.06.2012 11:50 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis tout à fait

      d'accord avec vous F. Weber mais... que pouvons-nous faire??? Je ne consomme (à 99%) que des légumes bio et de la région mais même ces graines-là proviennent de chez monsatan.... :(

  • Se mens le 06.06.2012 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Joli

    A voilà un bon article. En effet Monsanto et Syngenta sont bien plus dangereux que les petits tox de la Riponne. Oui, Oui eux nous droguent a notre insu, ou pas, avec leur saleté d'OGM. Eux sont le gros problème de ce siècle. Mais comme on dit je vois la montagne et pas derrière la montagne. Alors dormons tranquille, ceux sont les futures générations qui vont être difforme.

    • agro le 06.06.2012 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      psychose

      qui parle d'OGM? ne pas confondre, l'article parle de lobby et non de qualité. il est bien question de non concurrence des substances agrochimiques, qui empêche les agriculteur d'utiliser des substances moins onéreuses. ABE

    • Alterphil le 06.06.2012 15:00 Report dénoncer ce commentaire

      Super travail ! Continuez comme ça merci

      Pas besoin de parler d'OGM ou PGM pour comprendre que les graines ou les semences que l'on achète et que l'on consomme appartiennent à des multinationales sans scrupules. Qu'avec ça, nous cautionnons les brevets qu'ils font avec le vivant et donc, toute les horreurs produites dans des pays moins regardants. Le pas est vite franchis entre l'accaparement par brevet d'une plante à l'accaparement des peuples. Il n'y a pas de psychose (malheureusement) mais quand-même certains qui commencent à voir clair.