Suisse

11 avril 2019 11:20; Act: 11.04.2019 12:28 Print

TGV pour Paris: tarifs pour le moins étranges

De nombreux passagers s'offusquent que le prix au départ de Bâle soit bien plus cher qu'au départ de Zurich. Il en va de même pour Vallorbe, plus cher que Lausanne.

storybild

Mieux vaut vérifier les tarifs au départ des villes suisses quand on prend le TGV pour Paris. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les tarifs des TGV à destination de Paris suscitent la grogne des usagers alémaniques, relaie jeudi ««20 Minuten»». En effet, certains râlent devant le prix du voyage Bâle-Paris, qui coûte 199 francs (avec le demi-tarif); soit 50 francs de plus que le trajet Zurich-Paris (149 francs), qui rallie pourtant la capitale française avec le même train.

La situation est la même en Suisse romande. Si un voyageur veut aller à Paris depuis Lausanne en passant par Vallorbe, il doit payer 113 francs pour un aller simple (avec 1/2 tarif). S'il veut partir depuis Vallorbe seulement, avec le même train, le tarif grimpe à 165 francs. Il est donc plus avantageux de réserver son billet depuis Lausanne, même si on monte dans le TGV à Vallorbe seulement. Ce qui est contraire à toute logique.

Les CFF déclinent toute responsabilité

«Est-ce que les responsables de ces tarifs réalisent que ce genre de choses mettent les gens en colère?» critique un usager. «Pourquoi les CFF n'interviennent-ils pas?» proteste un autre. Dans le forum en ligne, les CFF déclinent toute responsabilité. Les prix du TGV sont en grande partie déterminés par la France et des différences de prix peuvent donc apparaître sur différentes lignes, avancent-ils.

Selon un porte-parole des CFF, Christian Gising, les prix sont définis par TGV Lyria en fonction du marché. Côté suisse, explique-t-il, les CFF se contentent d'octroyer le rabais demi-tarif sur le tronçon suisse effectué. Les passagers près de frontières, comme Bâle ou Vallorbe n'en bénéficient donc pas.

Mais les CFF ne sont pas en mesure d'expliquer pourquoi une réduction de 50 francs est appliquée sur le billet Zurich-Paris par rapport au Bâle-Paris, alors que le trajet entre les deux villes suisses coûte seulement 34 francs. Du coup, Karin Blättler, présidente de l'association des voyageurs Pro Bahn Suisse est fâchée: «Nous ne pouvons pas et ne voulons pas accepter une telle politique de prix», indique-t-elle dans «20 Minuten».

En outre, estime-t-elle, ce manque de transparence dans les tarifs n'incite pas les voyageurs à prendre le train, ce qui est regrettable dans le contexte actuel des discussions autour du climat.

(cht/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nicolas Thiollet le 11.04.2019 11:49 Report dénoncer ce commentaire

    Vive la Sncf

    c'est une technique bien connut en France, on augmente les tarifs pour que le les clients achète leurs billets sur une autre gare, il est ainsi plus facile pour la Sncf de justifier la fermeture d'un arrêt du TGV car plus personne n achète de billet au départ de cette gare!

  • Waikiki le 11.04.2019 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas moi c'est l'autre...

    CFF et SNCF se renvoient la balle et selon wikipedia : "À lorigine, en 1993, Lyria était un groupement dintérêt économique (GIE) fondé à linitiative de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) et des chemins de fer fédéraux suisses (CFF)//Le capital est détenu par la SNCF pour 74 % et par les CFF pour 26 %". Donc on renvoie la responsabilité à soi-même en désignant l'autre c'est magnifique.

  • Franky75 le 11.04.2019 11:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Économie quand tu nous tiens

    Alors pour Vallorbe -Paris payer Lausanne - Paris et monter à Vallorbe et pour Bâle - Paris faite de même prenez billet Zürich paris et monter à Bâle voilà comment faire des économies

Les derniers commentaires

  • Fantômette Genevoise le 11.04.2019 20:33 Report dénoncer ce commentaire

    CFF = direction inefficace

    CFF ? Entité dirigée par Hans Meyer ? Le Monsieur qui veut gagner plus d'un million en faisant du chantage? Encore combien de faits similaires faut-il accumuler pour enfin mettre de l'ordre et de la cohéremce dans la direction des CFF?

  • Madame Bamboche le 11.04.2019 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Génération EasyJet

    À ce moment-là soyez malins et prenez un billet de ZH ou de Lausanne même si vous partez depuis BS ou Vallorbe...

  • Mère Cedes le 11.04.2019 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Arrachez-moi ces rails primitifs!

    Qu'ils aillent se brosser avec leur train, puisque ils nous prennent pour des billes! Et je préfère de loin mon V8, plus rapide que le TGV! :-)

    • ruedu le 11.04.2019 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mère Cedes

      plus rapide??? humm humm et ensuite en pedibus...-)

    • Peppone le 11.04.2019 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mère Cedes

      Toi je sais qui tu es, c'est pas beau ton commentaire venant d'un policier.

    • Don Camomillone le 14.04.2019 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Peppone

      C'est un tort d'être policier et d'exprimer anonymement son opinion, où est le conflit d'intérêt et on peut rouler vite sans enfreindre la loi surtout en calculant le temps perdu à ne pas partir tout de suite à cause de la rareté des courses a l'horaire?

  • Raoul le 11.04.2019 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La France...

    Avec des prix comme cela aléatoires, dictés par la demande et non pas selon la logique du prix de revient, cela ne m'étonne pas que ces entreprises françaises ne tournent pas !!!!

    • Leon le 11.04.2019 23:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Raoul

      C'est parce que on veut pas de vous chez nous

  • Heidi le 11.04.2019 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    On paye tout plus cher

    C'est aussi intriguant pour l'Italie. Un billet Stresa /Venise coûte 100 chf de moins sur un site italien qu'aux CFF de Genève.

    • Anti Ecolos le 11.04.2019 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Heidi

      Les billets qui sont vendu en Italie donc leurs marchés, bénéficient de beaucoups de reductions. En Suisse, nous avons que 1 seul prix, le prix pleins. Car les chemins de fers étrangers n'ont pas accès aux divers tarifs interne Italie, tout comme à la SNCF, les cartes de réductions ne sont pas valables lors d'achats de billets depuis l'étranger.