Epizooties de fièvre aphteuse

21 juin 2011 11:20; Act: 21.06.2011 11:25 Print

Test grandeur nature la semaine prochaine

Un exercice de simulation de fièvre aphteuse à l'échelle nationale sera mené en début de semaine prochaine par le Service vétérinaire suisse.

Une faute?

Un exercice de simulation d'une épizootie massive de fièvre aphteuse à l'échelle nationale sera mené du 28 au 30 juin par le Service vétérinaire suisse. Le but est de tester à tous les niveaux les capacités de réaction face à de telles situations.

«Cet exercice s'intègre dans une stratégie de renforcement de notre préparation aux situations de crises», a indiqué mardi l'Office vétérinaire fédéral (OVF). La Suisse est actuellement indemne de fièvre aphteuse, mais cette maladie peut ressurgir à tout moment sur son territoire.

Même si elle n'est pas dangereuse pour l'homme, c'est une des épizooties dont les conséquences sont les plus graves. C'est ce qu'ont montré les exemples de l'Angleterre (en 2001 et 2007) et des Pays-Bas (2001), où nombre d'animaux ont souffert et où les pertes pour l'agriculture et l'espace rural en général ont atteint plusieurs milliards d'euros.

Comme les épizooties peuvent apparaître de manière soudaine et inattendue, il est très important de se préparer à de telles situation, souligne le Service vétérinaire suisse. Il s'agit notamment de disposer de personnes formées, d'avoir du matériel en suffisance et de prévoir des stratégies de lutte et de vaccination.

(ats)