Tourisme en 2018

14 février 2019 09:55; Act: 14.02.2019 11:06 Print

Berne intervient 280 fois pour des Suisses en prison

La soif de voyages des Suisses se double d'une hausse constante de la demande de protection consulaire en cas de problème. Et attention, car ces services sont souvent payants.

storybild

La protection consulaire peut être demandée dans les ambassades suisses mais à certaines conditions. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les vacances à l'étranger des Suisses n'ont pas été de tout repos en 2018. Tout du moins pour le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et sa protection consulaire, ainsi que le révèle jeudi la Neue Zürcher Zeitung.

En 2018, le DFAE est intervenu à 901 reprises, dont 280 fois pour des Suisses placés en détention. Un des exemples les plus récents vient du Maroc, où un Genevois est soupçonné de participation à l'assassinat de deux touristes scandinaves.

Les cas de décès ont nécessité une intervention à 227 reprises, contre 138 pour les maladies et 64 pour les accidents. En outre, 26 Suisses ont été victimes de crimes et le DFAE a soutenu 36 personnes lors de rapatriements.

Voyages en forte hausse

Les chiffres montrent que les services consulaires sont toujours plus sollicités. A titre d'exemple, ils n'étaient intervenus que 470 fois en 2008. Le DFAE explique cette forte hausse par l'augmentation des voyages à l'étranger effectués par les Suisses, qui sont passés de 11,5 millions en 2012 à 15,6 millions en 2017.

En outre, toujours plus de citoyens suisses résident de façon permanente à l'étranger. Les dossiers sont devenus plus «complexes», comme l'explique un porte-parole puisqu'il faut prendre en compte la situation sécuritaire ou encore les soins médicaux sur place. Les outils statistiques se sont également adaptés avec la mise en place d'un nouveau programme informatique qui enregistre régulièrement les cas depuis 2010.

Des services payants

La protection consulaire est la plus demandée lors de voyages en Thaïlande. Les cas sont également nombreux en Espagne, en Afrique du Sud, en Turquie, aux Etats-Unis, en République dominicaine, au Sri Lanka ainsi que dans les pays voisins de la Suisse.

En 2018, le DFAE a tenté à 39 reprises de localiser un Suisse à l'étranger suite à une plainte de disparition déposée par des proches. Dans la plupart des cas, ces personnes sont retrouvées. Mais comme le rappellent les affaires étrangères, leurs prestations sont payantes.

Si un citoyen suisse à l'étranger est victime d'infractions graves, il n'a en règle générale rien à payer. Berne évalue toutefois si la personne concernée a agi avec négligence, en ne tenant pas compte par exemple des instructions de voyage du DFAE ou en violant la législation de l'Etat d'accueil. Le cas échéant, il devra payer les frais de l'intervention.

(smk/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JDadoré le 14.02.2019 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    2 catégories / 2 règles

    Le soutient pour les Suisses victimes d'événements malheureux oui, le soutient à ceux qui vont faire les criminels ailleurs et pleurnichent quand ça part en cacahuète NON.

  • Valais le 14.02.2019 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suisse attitude

    certains Suisses se comportent à l'étranger comme en terrain conquis, il suffit de voir sur la Riviera Adriatique, beuveries et conneries vont de paires. ça se comporte comme des primates, oubliant le Respect dû aux pays qui nous accueillent. belle image !!

  • comilaupat le 14.02.2019 12:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A DÉTERMINER LA RESPONSABILITÉ

    C'est normal pour que le citoyen soit soutenu par la Confédération. Toutefois après avoir pris connaissance du besoin, il faut apprécier la situation et apporter de l'aide dans la mesure du problème ! Si c'est un trafiquant de drogue ou autres, laissons faire la justice du pays. S'il s'agit d'une victime d'un accident divers ou autres événements dont sa responsabilité n'est pas engagée, faisons le nécessaire pour l'aider. Tout est dans l'appréciation du sujet. Donc à voir chaque cas !

Les derniers commentaires

  • Genève le 14.02.2019 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chauffeur de Kapten

    Merci la Suisse.

  • Terre à terre le 14.02.2019 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suisses et jeunes restent ici

    Ouf, ça me fait mal de le dire mais heureusement que les jeunes manifestent pour la planète et qu'ils demandent de mettre une taxe CO2. Faut une taxe maximum. Comme cela, les Suisses resteront en Suisse et leurs conneries aussi, à commencer par les étudiants et leurs "bouteillas" à Barcelone, 4 week-end par année. Si ils veulent boire, qu'ils fassent vivre nos distilleries et par la suite, nos policiers, nos avocats, nos juges et nos gardiens de taule. Ça aura au moins le mérite de faire tourner l'économie du pays

  • LE RESPECT , C'EST LA VIE le 14.02.2019 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    montre toi , je te dirais ton pays

    Et ça critique le comportement des allemands , des anglais , ect ect. Quand j'entends des personnes dans un bar à Rio de Janeiro , de tout âge , dire ho ho ho , moi , Suisso , payer avec un billet de 200 frs , ça montre le niveau et faut pas s'étonner de se faire , refaire le portrait.

  • comilaupat le 14.02.2019 12:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A DÉTERMINER LA RESPONSABILITÉ

    C'est normal pour que le citoyen soit soutenu par la Confédération. Toutefois après avoir pris connaissance du besoin, il faut apprécier la situation et apporter de l'aide dans la mesure du problème ! Si c'est un trafiquant de drogue ou autres, laissons faire la justice du pays. S'il s'agit d'une victime d'un accident divers ou autres événements dont sa responsabilité n'est pas engagée, faisons le nécessaire pour l'aider. Tout est dans l'appréciation du sujet. Donc à voir chaque cas !

  • Valais le 14.02.2019 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suisse attitude

    certains Suisses se comportent à l'étranger comme en terrain conquis, il suffit de voir sur la Riviera Adriatique, beuveries et conneries vont de paires. ça se comporte comme des primates, oubliant le Respect dû aux pays qui nous accueillent. belle image !!

    • Jacques dutronc le 14.02.2019 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Valais

      qu'à dire qu'on est français ou allemand.

    • TeeBee le 14.02.2019 13:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Valais

      Ceci n'est pas propre aux Suisses. Même au contraire, les suisses se comportent plutôt mieux que certains anglais, allemands ou autres hollandais qui ont une culture de beuverie très prononcée. Même si il existera toujours des imbéciles pour agir stupidement à l'étranger et, par leurs acts, contredire ce commentaire.

    • richesse culturelle le 14.02.2019 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Valais

      Des "Suisses", mon oeil, façon Calmy-Rey ou Sommaruga