Lucerne

05 septembre 2019 21:42; Act: 05.09.2019 21:42 Print

Touriste condamné après un coup de couteau à pain

Un Néerlandais de 45 ans qui avait agressé un marginal a été reconnu coupable de lésions corporelles graves.

Une faute?

Les faits remontent à avril 2018. Ils s’étaient produits à l’entrée d’un magasin de Lucerne. Au terme d’une dispute, C., un touriste néerlandais, avait légèrement blessé au cou un marginal avec un couteau à pain. Face à la Cour, le prévenu d’origine afghane a soutenu qu’il n’avait fait qu’agiter la lame devant la victime afin de l’effrayer.

Le quadragénaire a été reconnu coupable de lésions corporelles graves. Il écope d’une peine de 2 ans et demi de prison, dont 1 an ferme, selon le verdict publié jeudi. Comme l’homme a déjà passé seize mois en détention préventive, il est libre. C. est en outre expulsé de Suisse pour dix ans.

L’accusation avait exigé une peine maximale de 5 ans d’emprisonnement pour tentative de meurtre. Pour sa part, la défense avait plaidé la lésion corporelle simple et estimé qu’une peine privative de liberté de 12 mois était appropriée dans ce cas.

Schizophrénie et alcool

Le Tribunal pénal lucernois a reconnu une responsabilité pénale légèrement diminuée. En effet, le prévenu était en état d’ébriété avancée au moment des faits. Une expertise psychiatrique a conclu que l’homme, qui était venu rendre visite à un parent établi en Suisse, souffrait de schizophrénie. Le procureur a estimé que l’alcool avait exacerbé cette pathologie. La Cour n’a pas prononcé une obligation de suivi thérapeutique.

Le prévenu devra, par ailleurs, verser 4000 francs à la victime et s’acquitter des frais de justice, qui se montent à 27'000 francs.

(jbm/ats)