Valais

21 septembre 2009 16:16; Act: 21.09.2009 16:28 Print

Tout danger écarté au Feegletscher

La chute attendue de quelque 150'000 m3 de glace de la langue du Feegletscher au-dessus de Saas-Fee (VS) est intervenue lundi.

Sur ce sujet
Une faute?

Les chemins de randonnée, la télécabine et les deux restaurants bouclés depuis l'éboulement de mardi ont été rouverts au public.

La langue glaciaire forme un arc qui s'est stabilisé entre deux parties rocheuses, explique lundi le chef de la section des dangers naturels du canton du Valais Charly Wuilloud. Il peut encore y avoir quelques chutes de morceaux de glace, mais ils n'atteindront pas l'extrémité de la zone d'éboulement.

Sous surveillance

Après les analyses de lundi, les spécialistes vont mettre en place une caméra de surveillance pour suivre l'évolution du glacier. «Le phénomène se reproduira à nouveau d'ici quelques années», précise M. Wuilloud.

La langue du même glacier s'était déjà écroulée en 2004, victime du même phénomène. La langue glaciaire, qui avance continuellement, passe par dessus une arrête rocheuse et à un moment donné s'effondre sous son poids. Le phénomène est récurrent.

Pas de danger pour Saas-Fee

Une masse de 50'000 m3 de glace s'était éboulée mardi dernier sans faire de victime. La proximité de sentiers de randonnée et d'une télécabine ont conduit au bouclement de la zone située entre 2000 et 2600 mètres d'altitude. Le village de Saas-Fee très éloigné ne court aucun risque.

En 1965 l'éboulement du glacier de l'Allalin en raison d'un phénomène identique avait tué 88 ouvriers occupés à la construction du barrage de Mattmark situé à quelques kilomètres de Saas-Fee. Deux millions de mètres cube de glace et de roche avaient détruit les baraquement des ouvriers.

(ats)