Grisons

23 août 2017 15:29; Act: 23.08.2017 17:54 Print

Tout un village évacué après un éboulement

Un glissement de terrain a touché Bondo, une petite localité grisonne, mercredi matin. Selon les premiers éléments, personne n'a subi des blessures.

Sur ce sujet
Une faute?

Un important éboulement s'est produit mercredi matin dans les Grisons, provoquant une coulée de boue qui s'est étendue jusqu'aux portes du petit village de montagne de Bondo (GR). Une centaine de personnes ont été évacuées.
Selon les informations à disposition des autorités, l'incident n'a pas fait de blessé. L'évacuation du village a été ordonnée préventivement, au cas où d'autres éboulements ou coulées de boue se produiraient, a expliqué à l'ats René Schuhmacher, porte-parole de la police grisonne.

La route principale de la vallée sud des Grisons, reliant Stampa à Castasegna, a été fermée au trafic. Les automobilistes sont priés d'emprunter le col de la Bernina et le Puschlav.

La masse rocheuse est tombée du Piz Cengalo dans une vallée derrière Bondo. La coulée de boue qui s'est ensuite produite a poussé des roches dans la vallée. Des mayens ont été endommagés et deux étables ont été détruites à proximité du village.

Système d'alarme automatique

Dans le Val Bondasca, quelques personnes ont dû être évacuées par hélicoptère. Deux cabanes alpines ont également été évacuées.

Un gros éboulement s'était produit en 2012 au Piz Cengalo. Près de quatre millions de mètres cube de roches s'étaient détachés, soit l'équivalent de 4000 maisons individuelles. Les pierres étaient tombées dans une vallée inhabitée.

A la suite de l'incident, un système d'alarme automatique avait été installé. Celui-ci s'est bien déclenché mercredi matin.

(fal/ofu/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sniffff le 23.08.2017 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Force de la nature

    Climat ou pas climat la vie en zone de montagne 4 n'est pas une sinécure ,le travail pénible, les dangers permanents et quand il fait beau temps c'est idyllique pour les yeux, pour travailler. mais personne et matériel maîtrisera la puussance de la nature . Courage chers collègues pour remettre en état ce merveilleux lieux .

  • Jacques le 24.08.2017 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    Bondo, il faut connaître

    J'étais à Bondo en juin dernier chez des amis qui y habitent la plus grande partie de l'année. J'ai vu les photos de ce qui s'était passé en 2012 et les différents aménagements, pas seulement en aval du pont avec un zone pour absorber (là où il y avait un camping avant), mais aussi le mur et la "porte" de fer destinée à protéger le village au niveau du pont avec le système de sécurité. Cette fois-ci le volume a été encore bien plus important puisqu'il a emporté le mur et la porte en plus de constructions proches.

Les derniers commentaires

  • Jacques le 24.08.2017 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    Bondo, il faut connaître

    J'étais à Bondo en juin dernier chez des amis qui y habitent la plus grande partie de l'année. J'ai vu les photos de ce qui s'était passé en 2012 et les différents aménagements, pas seulement en aval du pont avec un zone pour absorber (là où il y avait un camping avant), mais aussi le mur et la "porte" de fer destinée à protéger le village au niveau du pont avec le système de sécurité. Cette fois-ci le volume a été encore bien plus important puisqu'il a emporté le mur et la porte en plus de constructions proches.

  • Sniffff le 23.08.2017 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Force de la nature

    Climat ou pas climat la vie en zone de montagne 4 n'est pas une sinécure ,le travail pénible, les dangers permanents et quand il fait beau temps c'est idyllique pour les yeux, pour travailler. mais personne et matériel maîtrisera la puussance de la nature . Courage chers collègues pour remettre en état ce merveilleux lieux .