Berne

22 novembre 2019 10:05; Act: 22.11.2019 10:05 Print

Traducteurs locaux snobés par la Confédération

par Pauline Rumpf - Professionnels et élus s’inquiètent du nombre de mandats confiés à l’étranger. La Confédération se veut rassurante.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«La Confédération utilise depuis quelques années une plateforme d’appels d’offres ouverte au monde entier. Depuis lors, la plupart des traducteurs historiques ne décrochent plus de mandats par ce biais. En ce qui me concerne, cela fait un an et demi.» Selon une traductrice qui travaille depuis longtemps en freelance pour la Confédération, les prix cassés offerts par des agences de traduction en sont la cause.

«Une page était payée près de 120fr., il faut maintenant parfois descendre jusqu’à 30fr. pour avoir le contrat, et encore!» Inquiète pour la qualité des documents utilisés par l’administration, le gouvernement ou encore le Parlement et estimant que ces prix ne permettent plus de vivre de ce métier, la traductrice enjoint à  Berne de passer par des professionnels formés dans le pays.

Le prix de la page est en baisse

La chancellerie confirme que la plateforme Simap, introduite progressivement dans tout le pays depuis quatre ans pour tous types d'appels d'offre, est ouverte aux mandataires étrangers. Début 2019, ceux-ci ont remporté environ 12% des mandats et coûtaient en moyenne 4,3% de moins que les Suisses. Le prix moyen de la page est même en recul de 8,5% par rapport à 2017, variant entre 30 et 150 francs.

Quelques départements ont toujours recours à un réseau de traducteurs, mais pour le reste, «les prix du marché sont établis en fonction de l’offre et de la demande», tranchait le Conseil fédéral fin août en réponse à une interpellation parlementaire (lire encadré). Toutefois, assure-t-il, sont aussi pris en compte «la spécialisation des fournisseurs, la qualité et la fiabilité démontrées auparavant».

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • babakoto le 22.11.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ose

    On pourrait aussi faire un appel d'offres pour trouver des conseillers fédéraux moins chers

  • ClemClem le 22.11.2019 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Main d'oeuvre national compétente

    Ça ne devrait pas être possible ! on parle de la Confédération Suisse, de documents officiels ! il y a bien assez de traducteurs et traductrices compétents formés en Suisse pour fournir un travail de qualité. C'est créer l'extinction d'un métier et mettre ces gens au chômage que d'aller chercher ailleurs. tout se perd....

  • mimi le 22.11.2019 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    traducteurs

    Tout fout l'camp !! honteux de la part d'une administration (surtout fédérale ) de faire des magouilles de ce genre.

Les derniers commentaires

  • Pierre Duffaud le 23.11.2019 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci pour le conseil de la confédération

    Et après certains nous accusent d'acheter moins cher en France

  • John Smith le 23.11.2019 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    politique de l autruche

    bienvenue dans le monde de la concurrence ! Bienvenue dans le monde auquel vous avez contribué ! c est lorsque l on est "victime"que l on de rend compte qu'on a rien fait pour protéger les autres avant...

  • MenteursMenteurs le 23.11.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parlement Puerile

    Les faiseurs de morale au pouvoir qui nous saoulent avec le développement durable, consommation responsable, zero cartonne et bla-bla-bla sont les premiers à consommer à l'étranger, exploiter le savoir hors frontières pour moitié-prix...et ils ont le culot de nous imposer des taxes carbone et nous faire la morale ? ...puérile et détestable...nous sommes un peuple d'imbéciles pour voter aussi mal

  • Maria Choubassi le 22.11.2019 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    Traducteurs locaux snobés par la confédération

    Voilà la raison de la Suisse appartenant à Bruxelles ... nôtre parlement fédéral est déjà prêt à détruire nôtre pays et nôtre système , trop démocratique pour certains napoléoniens pour qui le peuple est considérés des chiffres

  • Gédéon le 22.11.2019 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    Mettre au rancard les nôtres...

    Pendant ce temps, des milliards sont dilapidés pour nos chers amis les migrants...Sont-ils aussi intouchable que ça ? Que choisir, bien rétribuer nos travailleurs locaux, ou donner de l'argent à tire larigot, aux profiteurs venus d'ailleurs ? Alors qui c'est qui coûte le plus cher ?

    • revolteCitoyenneCH le 23.11.2019 11:26 Report dénoncer ce commentaire

      @Gédéon

      C'est surtout les milliards des bénéfices de la BNS (qui théoriquement appartiennent au peuple), qui sont dilapidés sur les marchés des changes pour affaiblir notre franc suisse et favoriser une poignée d'industriels bien représentés au Conseil National. Et c'est le peuple qui finance indirectement ça car tout est plus cher, notre monnaie étant artificiellement manipulé par la BNS.....et ça c'est des dizaines et des dizaines de milliards quotidiennement qui sont dépensée.....les migrants c'est du peanuts à côté.