Gstaad

20 janvier 2020 16:48; Act: 20.01.2020 17:37 Print

Trois personnes auraient exploité du personnel

Deux femmes et un homme sont soupçonnés d'avoir quasiment réduit en esclavage des femmes de ménage dans les stations huppées de Gstaad et de Saanen et ce, durant des années.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Trois ressortissants serbes ont été placés en détention provisoire. Des investigations sont toujours en cours, a annoncé lundi le Ministère public bernois chargé des tâches spéciales. Les trois accusés faisaient venir en Suisse des femmes de Serbie puis ils jouaient les intermédiaires en proposant leurs services à des agences ou des tiers dans l'Oberland bernois.

Pour le Ministère public bernois, ces femmes accumulaient les heures supplémentaires, n'étaient pas rémunérées correctement, ne pouvaient pas se déplacer librement et ne disposaient d'aucun jour de congé.

(nxp/ats)