Resto «victime de son succès»

21 août 2018 22:26; Act: 22.08.2018 08:38 Print

Trop de clients: des bistrotiers jettent l'éponge

L'Aescher, accroché à une paroi rocheuse à Schwende (AI), est une destination très prisée des touristes du monde entier. Mais l'afflux de vacanciers était si important ces dernières années que les gérants ont décidé de s'en aller.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

C'est sans doute le bistrot le plus connu de Suisse: l'Aescher, situé à Schwende (AI). Autrefois une simple cabane de montagne, l'endroit s'est transformé au fil des ans en auberge. Sa particularité réside dans le fait qu'elle est accrochée à une vertigineuse paroi rocheuse.

L'Aescher accueille désormais des touristes du monde entier. Même l'acteur américain Ashton Kutcher s'y est déjà rendu. Gloire suprême: le bistrot a fait la Une du «National Geographic», qui l'a qualifié de «lieu à visiter dans une vie» en octobre 2015.

«L'Aescher a été victime de son succès»

Or, la soudaine célébrité n'a pas eu que du positif pour la famille Knechtle, qui gère le restaurant depuis 31 ans. Car avec la hausse du nombre de clients, l'infrastructure de l'établissement est arrivée à ses limites. «Avec le succès grandissant, il n'y a plus assez de place. Et nous rencontrons régulièrement des problèmes d'approvisionnement d'eau ou d'électricité. Cette situation va encore s'accentuer dans l'avenir», écrit la famille dans un communiqué. Elle précise par ailleurs que les installations sanitaires ne permettent plus de répondre aux besoins des clients. Les Knechtle résument la situation ainsi: «L'Aescher a été victime de son succès.»

Tous les efforts entrepris en collaboration avec la fondation Wildkirchli pour adapter l'infrastructure sont restés vains. Le bistrot est non seulement protégé car il s'agit d'un monument historique, mais aussi puisqu'il se situe dans une zone archéologique, ce qui limite forcément les travaux qui devraient être effectués. Raison pour laquelle les gérants ont finalement décidé de jeter l'éponge.

Adaptations planifiées

La fondation Wildkirchli, propriétaire des lieux, informe qu'elle publiera prochainement une annonce dans la presse afin de retrouver de nouveaux gérants. Quelques adaptations seront réalisées dans un avenir proche. Une partie du bâtiment sera refaite car elle se trouve actuellement en mauvais état. Des optimisations au niveau du stockage de nourriture sont également prévues.

(jeb/taw/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juste Leblanc le 21.08.2018 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lisez avant de commenter SVP ..

    La moitié des commentaires n ont apparement pas lu l article et commentent !! Si ils arrêtent ce n est pas parce qu ils ont trop de travail, mais parce qu ils n ont pas le droit de faire des travaux permettant d accueillir plus de monde dans des conditions correctes, car c est une zone protégée. En lisant entre les lignes ont peut aussi comprendre qu il y a de graves différents entre les gérants et la fondation propriétaire .. ce n est pas compliqué de lire un article ..

  • Pato69 le 21.08.2018 22:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le tourisme de masse....

    devient une vraie plaie pour les locaux et l environnement

  • Jean-Marie Monnard le 22.08.2018 05:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest ça la soit disant « protection du patrimoine 

    Cest quand même rageant que vous fassiez des adaptations pour avoir de nouveaux gérants et que vous ne les ayez pas faites pour lancien qui pourtant, pendant 31 ans, a dû faire avec les moyens du bord. Jmm

Les derniers commentaires

  • Je Memarre le 22.08.2018 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Problème de pays riche, ridicule.

    Alors que des patrons de cafés et de restaurants luttent pour rester ouverts, ceux là se plaignent. De qui se moque-t-on???

  • Jon le 22.08.2018 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solution radicale

    Ya une solution radical pour faire baisser le nombre de touriste il aurai dû multiplier par 10 le prix des nuit et du restaurant

  • Roger Lefuté le 22.08.2018 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    Fermer à cause de son succès? Alors que la plupart doive mettre la clé sous le paillasson par manque de clientèle! Le comble du comble! Faites payer la montée au bistrot et le tour est joué! Plus il y a de monde, plus le billet pour y accéder doit être cher!

  • Melany le 22.08.2018 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre

    Et pourquoi la fondation Wildkirchli n'a pas réalisé les réadaptations, optimisations et réfection de la partie du bâtiment qui se trouve en mauvais état avant que les gérants actuels ne s'en aillent ?

  • patriot 17 le 22.08.2018 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Organisation

    31 ans d'exloitation, c'est bien. Les choses ont évolué. Alors, d'autres gérants, plus jeunes, pour faire face à une nouvelle organisation, c'est bien aussi. Bon vent aux anciens gérants et bonne retraite.