WEF

09 janvier 2018 18:10; Act: 09.01.2018 20:22 Print

Donald Trump se rendra à Davos à la fin janvier

Le président américain sera présent à Davos, lors de la manifestation prévue du 22 au 26 janvier.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Le président des Etats-Unis Donald Trump a l'intention de participer au Forum économique mondial (WEF) de Davos (GR), a indiqué un haut fonctionnaire de l'administration américaine. Il s'agira de la deuxième visite d'un président américain dans la station grisonne.

Dans une déclaration, la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Huckabee Sanders a souligné mardi que Donald Trump se réjouissait de faire avancer son programme «America First» (l'Amérique d'abord) avec les leaders mondiaux réunis à Davos. «Au Forum économique mondial de cette année, le président a hâte de promouvoir ses politiques pour renforcer les entreprises américaines, les industries américaines et les travailleurs américains», a-t-elle dit.

Une rencontre Trump-Berset?

«Si le président Trump vient à Davos pour le WEF, le président de la Confédération Alain Berset le rencontrera volontiers», a indiqué le porte-parole du Département fédéral de l'intérieur, Peter Lauener. La Suisse et les Etats-Unis entretiennent depuis longtemps des relations intenses à différents niveaux. «De nombreux thèmes pourraient être discutés, tant au niveau bilatéral qu'international», a-t-il ajouté.

L'édition 2018 du WEF se déroulera du 22 au 26 janvier. Quelque 3000 personnalités et dirigeants des milieux politiques, économiques et scientifiques sont attendus lors de cette manifestation annuelle.

Le président français Emmanuel Macron a notamment déjà indiqué le 3 janvier qu'il y participerait. Il s'était rendu dans la station grisonne en 2016 en tant que ministre de l'Economie de l'ancien président François Hollande.

Fractures socio-économiques à résoudre

Le dernier président américain à avoir fait le voyage de Davos est le démocrate Bill Clinton en 2000. Ses successeurs ont préféré éviter de se rendre dans la célèbre station de ski par crainte de paraître loin des réalités. A l'époque, M. Clinton avait adressé un vibrant plaidoyer en faveur du libre-échange et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). La situation devrait être tout autre cette année. M. Trump mène en effet une politique économique et extérieure isolationniste.

Le thème de l'édition 2018 du WEF concernera les causes des fractures politiques, économiques et sociales de la société, et les participants seront invités à esquisser des solutions. L'an dernier, les dirigeants et décideurs de la planète s'étaient concentrés sur l'impact qu'auraient les idées du tout nouveau président républicain sur l'économie mondiale.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • J Y Crois Pas le 09.01.2018 18:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment

    Je doute qu il sache ou Davos se trouve :-D

  • Martin Guerre le 09.01.2018 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oups

    Il va adorer lAutriche.. :))

  • Jobispo le 09.01.2018 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A voir...

    S'il continue de neiger jusqu'en février, peut-être qu'il n'arrivera même pas à monter jusqu'à Davos... :-)

Les derniers commentaires

  • marcValais le 10.01.2018 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au secours

    Les coûts de sécurité pour la venue de cet âne va faire exploser les budgets. Grosses manifs en vue et castagne assurée.

  • Josh le 10.01.2018 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faisons preuve de droiture

    Cest le forum économique « Mondial », donc premièrement il a le droit de venir, en tant que citoyens suisses jespère que nous saurons nous tenir, et ne pas rejeter sa venue, bien que le mécontentement soit justifié!Pour linstant, ces décisions et son comportement ne plaisent pas à tous, mais il prend des décisions dans le sens que le peuple américain*qui la élu*,veut quelles soient prises!Ne montrons pas une mauvaise image de notre pays àlextérieur, chacun a son point de vue et chacun le défend, plus ou moins bien!Le respect cest dêtre poli, même avec les gens que nous napprécions pas

  • François Xavier le 10.01.2018 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    houhou

    Mais quel image désastreuse on va donner de la Suisse. Trump on aime ou on aime pas chacun à le droit d'avoir son avis. Mais il a été élu de façon démocratique et il est président de la première puissance mondiale et cela se respecte

    • fred k. le 10.01.2018 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @François Xavier

      More than welcome! btw...ce n'est pas votre président...vous n'avez pas besoin de manifester les hypocrites de gauche...sinon prenez ce qui reste de vos couilles et manifestez contre le chinois...

  • cgg le 10.01.2018 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    jxff

    ce que j'aimerais l'entarter a sont arriver celui-là

  • mimi le 10.01.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    un an après...Davos

    Ca veut dire que Davos est mieux que l'OTAN ou l'Europe dans sa tête. je le trouve bête, mais je le préfère à Hilary. à part ses manque de politesse et son obsession sur Obama. pas de guerre. très pro-israelien...toujours pas de guerre. un bilan plutôt rare pour un président américain