Elections cantonales

09 avril 2019 16:16; Act: 09.04.2019 16:48 Print

Recul de l'UDC et du PDC au profit des Verts

Le recul de l'UDC est si fort qu'il a perdu sa place de premier parti de Suisse en matière de mandats parlementaires cantonaux au bénéfice du PLR.

storybild

Le bilan d'Albert Roesti comme président de l'UDC fait grincer des dents au sein de son parti. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

A quelques mois des élections fédérales, le PLR se profile comme le parti avec le plus grand nombre d'élus dans les parlements cantonaux, qui comptent au total 2609 fauteuils. Depuis 2015, l'UDC et le PDC ont enregistré le plus fort recul au profit des Verts et des Vert'libéraux.

La déroute de l'UDC dans les cantons de Zurich, Lucerne et Bâle-Campagne lors des dernières élections cantonales de mars ne fait qu'accentuer le recul enregistré régulièrement par le parti dans les législatifs cantonaux. Au total, elle a cédé 35 sièges, trois de moins que le PDC, l'autre grand perdant.

L'UDC cède du terrain au profit du PLR

Le recul enregistré par l'UDC, qui a perdu au total 28 sièges entre Zurich, Lucerne, Bâle-Campagne et Appenzell Rhodes-Extérieures est si fort qu'il perd sa place de premier parti de Suisse en matière de mandats parlementaires cantonaux.

Il en totalise désormais 543. Le PLR lui ravit sa place avec 554 sièges, selon l'Office fédéral de la statistique. Pour mémoire, l'UDC avait déjà connu une hécatombe en 2017 (-11 sièges) lors du renouvellement du Grand Conseil neuchâtelois.

De son côté, le PLR a enregistré des gains modestes lors des derniers renouvellements. Au total, les libéraux-radicaux disposent de 30 sièges supplémentaires. La plus forte augmentation ( 11 sièges) a été réalisée dans le canton de Vaud, devant celui de Neuchâtel ( 8 sièges) en 2017.

Derrière ces deux partis bourgeois, le PS campe à la troisième place avec 477 sièges. Les socialistes ont creusé l'écart avec le PDC (414 sièges) et confortent ainsi leur place sur le podium.

Verts gagnants

Selon des données parues sur le site de l'Office fédéral de la statistique (OFS), les Verts sont les grands gagnants avec 41 nouveaux mandats. Les récentes élections outre-Sarine ont assis le succès des écologistes, qui ont déjà connu une forte poussée en Suisse romande.

Les cantons de Neuchâtel, de Genève, ainsi que le Valais comptent chacun cinq à six élus verts supplémentaires. Le nombre total d'élus cantonaux du Parti écologiste (216) est toutefois nettement inférieur à celui des partis gouvernementaux.

Les Vert'libéraux ont également enregistré des gains importants avec 16 sièges supplémentaires, portant leur total d'élus cantonaux à 98. La tendance est en revanche à la baisse pour le PBD, qui a enchaîné défaite sur défaite dans pratiquement tous les cantons. Le parti a perdu 21 sièges et il en compte 53 actuellement.

(nxp/ats)