Décès dans l'Himalaya

01 mai 2017 09:55; Act: 01.05.2017 12:59 Print

Ueli Steck sera enterré au Népal

Le célèbre alpiniste bernois a fait une chute dans une falaise du Mont-Nuptse dimanche matin alors qu'il préparait l'ascension du Mont-Everest.

Sur ce sujet
Une faute?

Ce sont d'autres alpinistes se lançant sur l'Everest qui ont alerté les secours dimanche vers 10 heures du matin. Ueli Steck a fait une chute lors de l'ascension du Mont-Nuptse, entre le camp 1 et le camp 2. Il se trouvait dans la région pour s'acclimater en vue de l'ascension prévue en mai. Il voulait emprunter la route peu fréquentée de West Ridge pour enchaîner l'Everest, le toit du monde à 8850 m, puis le Lhotse, le quatrième plus haut sommet à 8516 mètres.

Dans un récent message écrit sur sa page Facebook, il décrivait son entraînement: «Un jour rapide du camp jusqu'à 7000 mètres et retour: j'aime ça, c'est génial.»

Dans une interview au «Tages-Anzeiger» le 31 mars, il avait confié: «Bien sûr que je veux gravir l'Everest et le Lhotse. Mais c'est viser très haut. Un échec pour moi, c'est si je meurs et ne reviens pas à la maison.»

En 2008, Ueli Steck a aussi réalisé l'ascension des Grandes-Jorasses (1200 mètres de paroi), dans le massif du Mont-Blanc, en 2 heures et 21 minutes. Il faut deux jours à une cordée classique pour en venir à bout.

Surnommé la «machine suisse», il avait plusieurs fois frôlé la mort comme lors d'une expédition vers le sommet du Shishapangma (8027 mètres) au Tibet en 2014. Deux des cinq participants – un Allemand et un Italien – avaient perdu la vie dans une avalanche. Selon les voeux de sa famille, Ueli Steck sera enterré au Népal, où il avait ses amis, a indiqué le porte-parole du sportif, Andreas Bantel. La famille se rendra en Asie afin d'assister aux obsèques ces prochains jours, selon la tradition bouddhiste. Une cérémonie du souvenir sera organisée ultérieurement en Suisse.

(20 minutes/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alexandre Sorel le 01.05.2017 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Beau

    Beau aussi. Croire en ses rêves. Il l'a fait, a vécu de sa passion. Poétique communion avec la montagne, le Népal et les népalais. Qu'il repose en paix

  • Glenn Gould le 01.05.2017 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    Soyons sages.

    Une lourde perte pour lalpinisme. Il y avait chez lui lamour de la montagne avant tout, le goût du défi, de l'impossible et bien que très médiatique et controversé, il nen demeurait pas moins profondément humain. Quil repose en Paix au Népal et que lon vienne fleurir sa tombe plutôt quuser de la critique.

  • Gnark Gnark le 01.05.2017 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    RIP le Pionnier

    RIP Ueli Steck, parti bien trop tôt. Cela nous rappelle que les pionniers prennent beaucoup de risques, c'est pour cela qu'il y en a peu.

Les derniers commentaires

  • Eva Palijczuk le 01.05.2017 21:08 Report dénoncer ce commentaire

    Hard Mountain /Magic Moutain

    RIP Ueli , tu as rejoins tous les grands de l'alpinisme au paradis de l'alpinisme . Respect pour cette carrière bien remplie .

  • Jack K. le 01.05.2017 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    Affronter les limites

    La limite exprime bien que le moindre faux pas peut te coûter cher mais la limite c'est aussi une forme de jouissance qui demande d'être repoussée un peu plus loin à chaque fois. Si tu vis avec ces deux expressions de la limite, c'est que tu vis pleinement, jusqu'au bout de tes rêves. Affronter la mort ne me fait pas peur, souffrir ou me rendre compte de mon incapacité à combattre me fait peur ! Ueli est mort en vivant pleinement sa passion, en réalisant ses rêves, il a affronté la mort comme il a dévoré la vie, à fond ! Il s'est envolé vers des cimes célestes !

  • Gnark Gnark le 01.05.2017 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    RIP le Pionnier

    RIP Ueli Steck, parti bien trop tôt. Cela nous rappelle que les pionniers prennent beaucoup de risques, c'est pour cela qu'il y en a peu.

    • prenom nom le 01.05.2017 16:25 Report dénoncer ce commentaire

      @Gnark Gnark

      Les pionniers sont ceux qui ouvrent la voie. Toutes celles qu'il a pratiqué avaient déjà été ouvertes depuis bien longtemps. C'était un compétiteur, comme ceux qu'on voit dans les stades, les circuits, les salle de sport, etc.. .

  • Glenn Gould le 01.05.2017 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    Soyons sages.

    Une lourde perte pour lalpinisme. Il y avait chez lui lamour de la montagne avant tout, le goût du défi, de l'impossible et bien que très médiatique et controversé, il nen demeurait pas moins profondément humain. Quil repose en Paix au Népal et que lon vienne fleurir sa tombe plutôt quuser de la critique.

    • Tintin le croque-mort le 01.05.2017 14:21 Report dénoncer ce commentaire

      Funérailles

      Le défi de quoi ?. Il y a-t-il des vols Charter à bon prix ?...

  • Alexandre Sorel le 01.05.2017 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Beau

    Beau aussi. Croire en ses rêves. Il l'a fait, a vécu de sa passion. Poétique communion avec la montagne, le Népal et les népalais. Qu'il repose en paix

    • prenom nom le 01.05.2017 14:25 Report dénoncer ce commentaire

      @Alexandre Sorel

      "Poétique communion avec la montagne" !?! Un gars pour qui c'était d'abord la compétition, comme dans un stade, quitte à en venir aux mains avec des sherpas (en 2013), je trouve cette phrase très galvaudée et très loin de sa réalité de la montagne.

    • Steve le 02.05.2017 09:25 Report dénoncer ce commentaire

      Une grande perte

      Il a été agressé par ces Sherpas pour des futilités. Il n'en est pas venu aux mains. Et seul lui et Simone en connaissaient les raisons. Commentaire déplacé à mon avis!

    • Bahar le 02.05.2017 13:35 Report dénoncer ce commentaire

      Réponse

      vous semblez sacraliser les Sherpas dans votre discours, venir aux mains avec les Sherpas ne veut pas dire qu'ils soient innocents, et Ueli le coupable, des altercations en montagne c'est courant, avec les Sherpas ou autres, c'était sur un malentendu d'ailleurs. Pour ce qui est de la compétition, c'est son terrain, le critiquer sur cela c'est assurément le jalouser un peu, je ne pense pas qu'il a toucher à l'intimité physique de la montagne, ou l'a dégradée, c'est une affaire subjective avec elle