Aéroport de Kloten

10 février 2011 10:51; Act: 10.02.2011 12:11 Print

Un A380 cloué au sol depuis lundi

Un logiciel lié au gouvernail de l’appareil de Singapore Airlines serait à l’origine de la panne d'un Airbus, cloué à Kloten. La réputation du constructeur pourrait être en jeu.

storybild

Un avion est cloué au sol, à Zurich, depuis lundi. (Photo: lecteur reporter/Sascha H.)

Une faute?

Près de 400 voyageurs ont dû renoncer à s’envoler, lundi, vers l’Asie, en raison d’une panne survenue dans un Airbus A380 de la compagnie Singapore Airlines. Ni les techniciens de la compagnie asiatique ni ceux de SR Technics n’étaient encore parvenus, mercredi, à diagnostiquer avec précision les raisons de cette panne. Ce qui est sûr, c’est que l’ordinateur de bord signale un problème concernant le fonctionnement du gouvernait de l’A380.

Une panne inconnue à ce jour

Selon Louise Kaben, porte-parole de la compagnie d’aviation, citée dans le «Tages-Anzeiger», «c’est la première fois que nous subissons ce genre de panne». Hansjörg Bürgi, un expert en aviation qui édite la revue «Skynews», remarque qu’il est significatif que l’A380 soit cloué au sol non pas pour des raisons mécaniques, mais pour des questions de logiciels: «L’A380 est actuellement l’avion de ligne le plus moderne qui soit. Les ordinateurs y occupent une place très importante, mais ils subissent les «lubies» des logiciels».

Si l’appareil devait séjourner encore plus longtemps sur le tarmac de Kloten, cela pourrait avoir des conséquences négatives non seulement pour Singapore Airlines, mais surtout pour Airbus, le fabricant du A380, estime Hansjörg Bürgi. Le taux de fiabilité, ou «dispatch reliability,» du gros porteur est actuellement de 98%. Avec chaque nouvelle panne, cet indicateur chute, ce qui constitue un très mauvais argument de vente.

(rga)