Cervin

18 mai 2012 06:40; Act: 18.05.2012 19:03 Print

Un Bernois défie les lois de l’équilibre

par Lorenz Hanselmann/jbm - Stephan Siegrist est le premier homme à jouer les funambules sur le sommet le plus célèbre du pays.

storybild

Il faisait froid mais l’homme n’a pas tremblé en marchant sur son fil à 4477,5 m d’altitude. – visual-impact.ch

Sur ce sujet
Une faute?

Ses genoux n’ont pas tremblé un seul instant, malgré le froid qui régnait au sommet du Cervin. Le 10 mai dernier, Stephan Siegrist a traversé, sur un filin d’acier, l’espace situé entre la Suisse et l’Italie au sommet de cette montagne emblématique. Afin de mieux «sentir» le fil, le funambule a effectué son exploit sans chaussure à 4'477,5 mètres d’altitude. Il n’a gardé que ses chaussettes pour se protéger du froid. Le slacklineur n’était assuré que par une petite cordelette. «Si j’avais eu peur, je n’aurais pas fait le premier pas», confie-t-il. Même si, à gauche et à droite, les parois étaient vertigineuses.

Lors de son exploit au Cervin, tout s’est passé comme sur des roulettes. Le vent était faible et il faisait juste assez froid pour que le câble tendu entre les deux sommets tienne bien dans la roche et la glace, mais pas trop pour ne plus rien sentir avec les pieds. Stephan Siegrist a le triomphe modeste lorsqu’il parle de son exploit. «Je ne recherche pas à dépasser un record. Pour moi, c’est la beauté de la montagne qui m’attire avant tout.» Et de penser déjà à accrocher son câble sur le sommet d’autres montagnes. Stephan Siegrist est âgé de 39 ans. Amateur de sports extrêmes, il est alpiniste, grimpeur de parois glacées, basejumper et funambule. Par ailleurs, il ne fait jamais rien dans la demi-mesure: il a déjà escaladé 27 fois la face nord de l’Eiger.

Les funambules alpins