«Skimming»

07 décembre 2011 10:57; Act: 07.12.2011 11:04 Print

Un Bulgare avoue avoir manipulé des bancomats

Genève et Berne ont notamment été la cible d'un Bulgare qui a récolté les données de bancomats. L'homme a reconnu les faits.

Une faute?

Un Bulgare en détention préventive a reconnu avoir manipulé des bancomats dans six cantons entre avril et octobre. L'homme a été arrêté à Bellach (SO). Selon les enquêteurs, il n'a pas retiré d'argent avec les données récoltées grâce au «skimming».

Le Bulgare âgé de 44 ans a avoué avoir opéré dans les cantons d'Argovie, Berne, Genève, Lucerne, Soleure et du Tessin, a indiqué mercredi la police cantonale soleuroise. Les enquêteurs pensent qu'il agissait avec des complices.

Le clonage de cartes de crédit («skimming») permet aux escrocs de filmer le client lorsqu'il écrit son code bancomat. Les données de la carte sont aussi copiées pour ensuite être recopiées sur une carte vide qui sert ensuite à retirer de l'argent à l'étranger.

De janvier à août, plus de 9 millions de francs ont été volés en Suisse grâce au «skimming». Durant les quatre premiers mois de 2011, 225 distributeurs automatiques de billets ont été manipulés, contre 135 pour toute l'année 2010, selon les autorités fédérales.

(ats)