Suisse

17 février 2019 22:18; Act: 19.02.2019 08:18 Print

Un Intercity déraille à Bâle, trafic interrompu

Un train Intercity de la Deutsche Bahn a déraillé dimanche soir à Bâle sans faire de blessé. Le trafic reste interrompu entre la Suisse et l'Allemagne.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Les passagers du premier wagon du train allemand qui est sorti des rails dimanche soir à Bâle ont eu beaucoup de chance: il s'en est fallu de peu pour que la voiture ne percute un mur en béton. La cause de l'accident reste indéterminée.

Le déraillement s'est produit vers 20h50 entre la gare badoise de Bâle et la gare CFF de la ville, au sud du pont ferroviaire sur le Rhin, dans un tunnel près de l'hôpital Bethesda. Le train ICE 373, en provenance de Berlin, circulait en direction d'Interlaken (BE).

Après un embranchement, la locomotive a roulé à droite d'un tronçon à deux voies, tandis que le reste du train est resté à gauche. Suspendu entre les rails, le premier wagon a été traîné sur environ 800 mètres. La tête du train a alors pénétré un tunnel, où le convoi s'est finalement immobilisé. Or vingt mètres plus loin, un mur séparait les deux voies.

«Chance dans la malchance»

Le chef d'intervention Martin Spichale a parlé lundi matin de «chance dans la malchance», lors d'un point de presse organisé sur place par les CFF. En revanche, il n'a pas pu en dire davantage sur les causes de l'accident. On ignore s'il s'agit ou non d'un problème d'aiguillage. On ne sait pas non plus à quelle vitesse était lancé le train.

Le Département de la justice et de la sécurité de Bâle-Ville a ouvert une enquête. Tout comme le Service suisse d'enquête sur les accidents (SESA).

Quelque 240 passagers étaient à bord du convoi. Personne n'a été grièvement blessé dans l'accident. Selon la police de la ville, une personne a reçu des soins médicaux. Les passagers ont été évacués progressivement par les pompiers puis conduits à la gare CFF de Bâle. L'opération de secours s'est terminée vers 22h45.

Trafic interrompu

La ligne ferroviaire entre les gares bâloises - et donc entre la Suisse et l'Allemagne - a été fermée dans les deux sens. Le dérangement devrait durer en tout cas jusqu'à mardi. Le trafic marchandises n'est pas affecté. L'axe direct Nord-Sud, sur lequel circule le fret, bifurque juste avant l'endroit où a déraillé l'Intercity. Les CFF ont d'ailleurs pu utiliser cet axe pour mettre en place lundi des navettes voyageurs entre les deux gares.

Lundi matin, les deux parties du train ont été séparées et celle qui a déraillé a été remise sur les rails à l'aide d'une grue. Le train doit maintenant être acheminé jusqu'en gare. Les CFF et la Deutsche Bahn (DB) vont évaluer les dégâts au train et aux installations. Selon Martin Spichale, les rails et des équipements de sécurité ont été endommagés. La ligne aérienne, elle, est intacte.

Précédent déraillement en 2017

Un autre déraillement d'un ICE allemand avait déjà eu lieu en novembre 2017 en gare CFF de Bâle. Les dommages matériels s'étaient chiffrés en millions. Le train, transportant 500 personnes, avait déraillé en fin de journée et un pylône et une ligne de contact avaient été endommagés. Le trafic ferroviaire avait été paralysé deux bonnes heures. Personne n'avait été blessé.

(nxp/ats)