Fêtes

15 décembre 2011 08:45; Act: 15.12.2011 09:27 Print

Un Romand sur trois aura son sapin de Noël

Si, au total, 43% des ménages suisses prévoient d'acheter un sapin de Noël cette année, les Latins y renoncent plus souvent.

Sur ce sujet
Une faute?

Le sapin de Noël n'est pas incontournable. Près de 53% des ménages suisses n'achèteront pas d'arbre pour les fêtes, selon une étude du comparateur en ligne comparis.ch. La réticence est particulièrement nette en Suisse latine. La mode du sapin en plastique, réutilisable d'année en année, peut expliquer en partie le phénomène.

Au total, 43% des personnes interrogées déclarent que le sapin fait partie des achats destinés aux fêtes. Quelque 4% sont encore indécis ou n'ont pas donné de réponse. Le sondage a été réalisé auprès de 1218 personnes âgées de 15 à 74 ans dans toute la Suisse début décembre.

Sapin en plastique

Le sapin a davantage la cote en Suisse alémanique: un ménage sur deux Outre-Sarine va se procurer un sapin. Ils ne sont que 37% en Suisse romande et 20% au Tessin. Jonas Grossniklaus, de comparis.ch, avance une hypothèse: «il est possible que les Tessinois préfèrent les sapins en plastique». Ils s'offrent peut-être une fois pour toutes un sapin de Noël artificiel et le gardent d'année en année.

Comparis.ch relève aussi que la voiture est le moyen de transport numéro un pour ramener un sapin à la maison. Près de 71% des sondés utilisent cette solution. Une personne sur cinq achemine son sapin à pied jusqu'au domicile.

(ats/ap)