Grisons

07 février 2018 19:20; Act: 07.02.2018 19:20 Print

Une épée de Damoclès plane au-dessus de Bondo

Près de trois millions de mètres cubes de roche se sont détachés du Piz Cengalo la semaine passée. Et environ deux autres millions de mètres cubes pourraient suivre d'ici peu.

Voir le diaporama en grand »
«Bregaglia pense aux huit victimes et à leurs familles», a déclaré la maire de la localité à l'occasion d'une cérémonie commémorative près d'un an après l'éboulement. (Lundi 13 août 2018) Les autorités de Bregaglia ont constaté des mouvements de roches au Piz Cengalo, un an après les éboulements dans le vallon de Bondo. (Mardi 7 août 2018) La maire de la commune de Val Bregaglia (GR), Anna Giacometti, a indiqué que le vallon de Bondo restera probablement bouclé jusqu'à la fin de l'année au moins, un an après les éboulements meurtriers qui se sont abattus dans cette région grisonne. (Vendredi 25 mai 2018) L'éboulement de Bondo (GR) a fait pour près de 41 millions de francs de dégâts. (Jeudi 14 décembre 2017) Le mouvement de solidarité avec Bondo (GR) ne faiblit pas. Au total, 11,2 millions de francs ont déjà été récoltés en faveur de la commune sinistrée après les éboulements du mois d'août. (Jeudi 23 novembre 2017) Quelques habitants de Bondo avaient fait leur retour chez eux mi-octobre. (Vendredi 3 novembre 2017) Evacués depuis le 31 août après une série d'éboulements au Piz Cengalo, les habitants de Spino et Sottoponte vont pouvoir rentrer chez eux. (Vendredi 20 octobre 2017) Une nouvelle étape a été franchie dans le rétablissement de la protection de Bondo (GR). Le bassin de rétention qui protège le village victime d'un éboulement l'été dernier a été presque entièrement déblayé. (Mardi 17 octobre 2017) La vie reprenait peu à peu, samedi matin, à Bondo (GR). Près de deux mois après l'important éboulement qui a dévalé le Piz Cengalo (GR), les premiers des quelque 160 habitants du Val Bregaglia ont pu retourner chez eux. (Samedi 14 octobre 2017) La nouvelle route d'accès au village a été ouverte et 65 habitants concernés ont pu regagner leurs domiciles situés dans la zone «verte», sécurisée. (Samedi 14 octobre 2017) D'importants travaux restent encore à faire pour permettre le retour des habitants de Bondo dans la zone rouge, qui reste menacée d'éboulements. (Samedi 14 octobre 2017) Alors que l'armée déblaie encore Bondo, les habitants du village grison pourront retourner chez eux dès le 14 octobre, a annoncé la commune de Bregaglia. (Mercredi 4 octobre 2017) La population suisse fait preuve de générosité pour le village de Bondo (GR) touché par des éboulements et des coulées de boue au mois d'août. La Chaîne du bonheur a reçu pour cinq millions de francs de dons. (Mardi 3 septembre 2017) Les horaires des travaux de déblaiement du bassin de rétention à Bondo (GR) seront prolongés. Le chantier fonctionnera donc 20 heures sur 24 pour désencombrer les maisons qui se trouvent toujours sous les gravats. (Samedi 30 septembre 2017) Un mois après les éboulements et les coulées de boue, les mouvements de roches sont passés de plusieurs centimètres à quelques millimètres par jour, montrant un fort ralentissement. (Mardi 26 septembre 2017) Vendredi soir, de nouvelles masses rocheuses - détachées du Piz Cengalo - ont dévalé sur la commune de Bregaglia sans faire de blessés. (16 septembre 2017) Les mouvements de roche se sont accélérés vendredi au Piz Cengalo. Entre 200'000 et 500'000 mètres cubes risquent de dévaler samedi. (Vendredi 15 septembre 2017) Le conseiller fédéral Guy Parmelin est venu sur place à Bondo pour se rendre compte des dégâts. Il a garanti la poursuite du soutien de la Confédération. (Mercredi 13 septembre 2017) Cinq millions de francs ont déjà été récoltés pour venir en aide aux sinistrés de Bondo (GR). (Mardi 12 septembre 2017) Le Val Bregaglia peut de nouveau être traversé en voiture, mais seulement pendant la journée, pour des raisons de sécurité. (Jeudi 7 septembre 2017) Un nouveau glissement de terrain a eu lieu vers 21h30 dans la région de Bondo (GR). Des matériaux ont coulé jusque dans le bassin de rétention. (Jeudi 31 août 2017) La Chaîne du Bonheur ouvre un compte en faveur de Bondo. Les particuliers et les PME qui ont subi des dégâts recevront une aide immédiate de 260'000 francs au total, a annoncé l'organisation jeudi. (31 août 2017) Afin de commencer au plus vite les travaux, le village de Bondo a reçu 500'000 francs de la part de l'organisation Parrainage suisse des communes de montagne. (Mercredi 30 août 2017) Le village grison de Bondo ne reviendra pas de sitôt à une situation normale. Les travaux de déblaiement à la suite de l'éboulement du 23 août dureront plusieurs années, ont fait savoir mardi les autorités. (Mardi 29 août 2017) L'armée ne peut pas intervenir pour l'instant car les risques d'un nouvel éboulement sont trop élevés. (Lundi 28 août 2017) Un nouvel effondrement s'est produit vendredi vers 16h30 au Piz Cengalo, dans le Val Bregaglia (GR). Comme lors du premier effondrement de roches mercredi, des éboulis ont été poussés jusqu'au village de Bondo. (Vendredi 25 août 2017) La présidente de la Confédération, présente à Bondo (GR), a elle-même annoncé que le groupe de six randonneurs dont on était sans nouvelles depuis l'éboulement ont été retrouvés sains et saufs en Italie. (Jeudi 24 août 2017) Huit autres personnes sont encore recherchées. La police pense qu'elles se trouvaient dans le Val Bondasca au moment où la masse rocheuse s'est détachée et abattue dans une vallée derrière le village de Bondo. (Jeudi 24 août 2017) La conseillère fédérale s'est montrée pessimiste sur les chances de retrouver sains et saufs ces huit personnes. (Jeudi 24 août 2017) (Jeudi 24 août 2017) (Jeudi 24 août 2017) (Jeudi 24 août 2017) L'éboulement survenu mercredi près de Bondo (GR) a peut-être fait des victimes (Jeudi 24 août 2017). Six personnes sont portées disparues par leurs proches. Au total, huit personnes n'ont pas pu être évacuées par les secours (Jeudi 24 août 2017). Les recherches ont été intensifiées en raison des signalements des proches de ces personnes (Jeudi 24 août 2017). Un hélicoptère de l'armée suisse est mobilisé (Jeudi 24 août 2017). La route principale de la vallée sud des Grisons, reliant Stampa à Castasegna, a été fermée au trafic (Jeudi 24 août 2017). Le grave éboulement survenu mercredi matin a provoqué une coulée de boue qui s'est étendue jusqu'aux portes du village. (Jeudi 24 août 2017) Des centaines de milliers de mètres cubes de roche ont envahi une partie du village grison de Bondo (Jeudi 24 août 2017) Les 200 habitants du village italophone situé dans le Val Bregaglia n'ont plus accès à leur domicile (Jeudi 24 août 2017). Les experts n'excluent pas que de nouveaux éboulements plus petits puissent encore se produire (Jeudi 24 août 2017). Un pan de la montagne s'est détaché sur les hauts de Bondo, dans les Grisons. (Mercredi 23 août 2017) (Mercredi 23 août 2017)

Sur ce sujet
Une faute?

Le 23 août dernier, un éboulement, le plus important depuis 100 ans, avait emporté huit promeneurs et les coulées de boue qui ont suivi avaient provoqué d'importants dégâts dans les localités grisonnes de Bondo, Spino et Sottoponte.

Risque «très élevé»

Et, comme le révèle ce mercredi le «Tages-Anzeiger», la situation est toujours très tendue dans la région. Les autorités grisonnes ont confirmé au journal qu'environ trois millions de mètres cubes de roche s'étaient détachés du Piz Cengalo, la semaine passée. Deux autres millions de mètres cubes pourraient en faire de même au cours des prochains jours ou semaines. Les risques sont estimés «très élevés» pour près de la moitié de cette masse instable, écrit le quotidien alémanique.

Bondo touché en 5 minutes

Autre facteur inquiétant: les pronostics météo des prochains jours, qui annoncent des précipitations dans la région. Les autorités mettent donc en garde contre d'éventuelles laves torrentielles. La pluie arrive au mauvais moment puisque le bassin de rétention n'est pas encore totalement déterré, explique la police cantonale grisonne. En cas de laves torrentielles, celles-ci atteindraient Bondo en l'espace de cinq minutes, précise Andreas Huwiler, géologue à l'Office grison pour les forêts et les dangers naturels.


(ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Olivier Costa le 07.02.2018 19:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une épée de Damoclès sur la planète terre

    Il est temps d'évacuer le village de Bondo pour toujours, la montagne va devenir dans les prochaines années une véritable calamité, pour les habitants. Les réfugiés climatiques sont la prochaine migration qui va s'abattre sur les pays montagneux ainsi que ceux qui bordent la mer avec une élévation certaine du niveau des eaux. A oui, à Paris les hommes politiques ont signés des accords sur le climat pour mieux les contourner, le cynisme n'a pas de limites. (Bientôt ils mangeront les billets de banque).

  • De Passage le 07.02.2018 23:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Terre

    Notre bonne vieille terre s'est toujours et en tout temps modifiée, elle évolue, mais je ne pense pas que c'est l'homme qui va l'en empêcher

  • hiver le 07.02.2018 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hiver

    réchauffement climatique on le sais. Arrêtons de nous voiler la face. Mais je me marre quand même quand je vois les gens paniqués pour 10 cm de neige et bloquer la moitie d'un pays. Ou est le bon sens..

Les derniers commentaires

  • Claire Voyant le 08.02.2018 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bye bye

    Supprimez Bondo et point final. Il faut arrêter de jouer avec le feu.

    • Nick le 08.02.2018 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Claire Voyant

      exactement !!

  • De Passage le 07.02.2018 23:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Terre

    Notre bonne vieille terre s'est toujours et en tout temps modifiée, elle évolue, mais je ne pense pas que c'est l'homme qui va l'en empêcher

  • Rom le 07.02.2018 23:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les barrages ???

    Avec tous ces pans de montagne qui décrochent, quand est-ce que les barrages vont décéder ????

    • GrammarNasi le 08.02.2018 07:52 Report dénoncer ce commentaire

      @Rom

      Ils vont céder, quant à votre français, il est décédé.

    • Ahahah le 08.02.2018 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rom

      Ils sont déjà morts....

  • hiver le 07.02.2018 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hiver

    réchauffement climatique on le sais. Arrêtons de nous voiler la face. Mais je me marre quand même quand je vois les gens paniqués pour 10 cm de neige et bloquer la moitie d'un pays. Ou est le bon sens..

  • Nick le 07.02.2018 21:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pis??

    ils ont pas bientôt fini de nous saouler avec ce village?? franchement, pour y être passé, c'est moche comme endroit!

    • Alberto Giacometti le 07.02.2018 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Inculte

      @ Nick c'est une vallée d'artistes connue dans le monde entier, mais pas vous.

    • Nick le 07.02.2018 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Alberto Giacometti

      Bof...

    • ruedu le 08.02.2018 00:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nick

      en attendant c'est en suisse, et des virs semblent être en danger... je préfère cette info qu'une de plus sur un certain M. Trump...

    • Lhos Angelesse le 08.02.2018 03:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      N'a jamais mis les pieds

      @ Nick, vous n'aviez pas chaussé des Nike pour parcourir le village, sûrement pour cela que vous n'avez pas vu l'endroit.

    • Nick le 08.02.2018 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lhos Angelesse

      Bof...

    • Nick le 08.02.2018 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ruedu

      Et pis ??