Etude

11 octobre 2018 11:16; Act: 11.10.2018 11:29 Print

Un expatrié en Suisse gagne 200'000 francs

Le salaire proposé en Suisse pour les travailleurs expatriés est le plus élevé au monde selon une étude publiée jeudi par HSBC.

storybild

Un expatrié en Suisse peut espérer une hausse de salaire de l'ordre de 61'000 dollars par an. (Photo: Keystone)

Une faute?

La Suisse confirme son statut de paradis pour les travailleurs expatriés en termes de rémunération. Le salaire qui leur est proposé atteint en moyenne 202'865 dollars (202'516 francs) par année, le plus élevé au monde selon une étude publiée jeudi par HSBC.

Les Etats-Unis et Hong Kong complètent le podium, mais arrivent bien loin avec respectivement 185'119 et 178'706 dollars annuels.

Les personnes qui décident de s'installer en Suisse pour y travailler bénéficient généralement d'une hausse de salaire substantielle, de l'ordre de 61'000 dollars annuels en moyenne, précisent les spécialistes de la grande banque britannique.

L'argent n'apparaît toutefois comme un argument parmi d'autres. Les opportunités de carrière constitueraient la principale motivation pour un déménagement en Suisse, affirme HSBC dans un communiqué. Ce facteur est cité par 35% des participants à l'étude.

Une meilleure qualité de vie apparaît comme la deuxième préoccupation (32%), puis vient le salaire (24%).

La Suisse en tête de liste

Une fois installés sur territoire helvétique, les espoirs tendent à se confirmer, à en croire HSBC. Près des deux tiers (62%) des sondés affirment que la Suisse est un terreau fertile pour doper une carrière et 73% louent la qualité de vie du pays. Les enfants des expatriés partagent en majorité l'avis de leur parents au niveau du bien-être.

«L'étude confirme ce que nous entendons de nos clients. Les raisons professionnelles et financières mises à part, les étrangers qui s'installent en Suisse apprécient la qualité de vie et la stabilité du système suisse», explique Jean-François Bunlon, responsable du marché helvétique chez HSBC Private Banking.

Les clients de la banque britannique placent la Suisse parmi leurs lieux de résidence préférés, voire en tête de cette liste.

La situation des Suisses qui décident de s'expatrier est moins enviable en terme de revenus. HSBC affirme qu'ils doivent subir en moyenne un recul de leur salaire de l'ordre de 6%. Ces citoyens helvétiques apprécieraient néanmoins l'expérience vécue à l'étranger. Ils sont deux fois plus nombreux à créer une entreprise que les autres expatriés.

L'étude HSBC Expat Explorer a été menée auprès de quelque 22'300 expatriés résidant dans 163 pays. Elle est publiée pour la 11e année consécutive.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un Suisse expatrié car coût de la vie tr le 11.10.2018 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stupéfaction !!! Nul nest prophète en son pays

    Stupéfiant, Larticle ne précise pas sil sagit de salaires douvriers du bâtiment ou de directeurs marketing de sociétés multinationales telles que Nes... , Unil..., LVM.. Si les vendeurs gagnent 200000,- par an, je veux bien devenir vendeur en Suisse ! Larticle pourrait au minimum préciser de quels salaires il sagit car un « simple employé » ne gagne guère que 1/4 de ce montant sans compter loyer impôts taxes. Il faudrait arrêter de croire quen Suisse tout le monde devient millionnaire en un coup de cuillère à pot, car si cétait le cas lâge de la retraite serait à trente-quarante ans.

  • Pascal Uldry le 11.10.2018 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exagéré

    Et cela dérègle l'immobilier...les prix deviennent trop élevés !

  • Corinne André le 11.10.2018 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    de qui se moque-t-on ?

    C'est vraiment un non sens ! J'ai eu la chance d'avoir une carrière professionnelle bien remplie. Aujourd'hui, je ne trouve pas de travail, tout simplement parce j'ai 52 ans. Non seulement ces personnes viennent en Suisse et en plus gagnent beaucoup plus que nous. C'est lamentable. Je suis très fâchée

Les derniers commentaires

  • Patexpat le 14.10.2018 00:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trocétro

    Et ils ont tous le CD sur la plaque de leur merco... Cherchez l'erreur

    • Expat le 19.10.2018 22:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Patexpat

      Larticle par dexpat pas de CD...

    • Paul h le 19.10.2018 23:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Patexpat

      les fonctionnaires CD ne gagnent pas 200000

  • Ara Knied le 12.10.2018 23:15 Report dénoncer ce commentaire

    Perplexe...

    Quand on est riche et envoyé à l'étranger on est "expat", quand on est pauvre, on est " travailleur détaché". Les travailleurs 'pas chics', mais qui viennent légalement, c'est des "immigrés", s'ils sont encore plus pauvres et illégaux, c'est des "réfugiés économiques". Quand on va se dorer la pilule autour du monde, on est "touriste", celui qui cherche à vivre mieux, "un clandestin". Passer sa retraite à l'étranger, rebelote "expat". Les gars, arrêtez: celui qui s'installe hors de son pays EST un immigré et un émigré pour son pays d'origine. Punkt Schluss.

    • S.ympl le 13.10.2018 09:21 Report dénoncer ce commentaire

      Manque dinfos

      Oui mais avec toutes les différences sociales que vous expliquez très bien. Et celui qui nous importune le plus, cest celui qui gagne énormément et celui qui est au bénéfice dun statut dimpôts. Pour les détachés, cest de lesclavage et pour celui qui a traversé la mer sur un canot, est-ce encore une personne vu le traitement ? Mais ceux qui ont le plus dimpact sur notre vie,cest les deux ceux qui profitent le plus soit les expats avec beaucoup dargent. Tout est plus cher et nous sommes un îlot (tous les soins médicaux, immobiliers, voitures, ordinateurs, bouffe, etc).

    • Parole Dexpat le 19.10.2018 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @S.ympl

      Et si ta bien négocié ton gaz, électricité, voiture, essence, taxes, loyer, personnel de maison, impôts...bref il te reste plus quà tacheter ta bouffe, lécologe des gamins et même si tessaye tarrive pas à dépenser ton cash en monnaie local

  • alain m. le 12.10.2018 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Honteux

    J'ai beau calculé mon AVS ne fait pas le même total et pourtant je suis Suisse!!!

    • Parole Dexpat le 19.10.2018 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @alain m.

      Le salarié expatrié en Suisse cotise aussi ton AVS au cas où

  • Paulette le 12.10.2018 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bullshit

    Ça me semble logique puisque certain expat sont des travailleurs qu'on va chercher pour leurs compétences professionnelles. Certains sont des pointures dans leur domaine donc les RH les démarchent.

  • Lina85 le 12.10.2018 02:00 Report dénoncer ce commentaire

    Mettre en perspective...

    L'augmentation du salaire s'explique par le simple fait, qu'on considère qu'un expatrié, doit avoir dans la patrie daccueil le même niveau de vie que dans le pays d'ou on le fait déménager, la Suisse étant comparativement plus chère dans beaucoup de domaines, l'augmentation est en général conséquente. Pour ce qui est de l'école, il faut comprendre qu'un expatrié est quelqu'un qui déménage tous les 2-5 ans, il est donc plus facile de mettre les enfants dans un réseau d'écoles internationales qui auront en plus, l'avantage dêtre remplies d'autres enfants qui connaissent cette vie.