Suisse

25 juin 2018 13:36; Act: 25.06.2018 15:39 Print

Un front romand contre les exportations d'armes

Le Conseil fédéral a autorisé en juin les exportations d'armes vers des pays en proie à des conflits internes. Un front veut que Berne fasse machine arrière.

storybild

Des militants arborant des masques de conseillers fédéraux. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Un front romand se mobilise contre l'assouplissement des exportations de matériel de guerre vers les pays en conflit interne. Des textes ont été ou seront déposés auprès des Grands Conseils pour demander au Conseil fédéral de faire machine arrière.

«La Suisse va franchir une nouvelle ligne rouge ensanglantée», a expliqué lundi devant la presse Muriel Waeger, co-secrétaire romande du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA). Pour imager leur propos, des militants arborant des masques de conseillers fédéraux et portant des caisses de munitions ont joué cette scène en plein coeur de Lausanne, sur fond de drapeau suisse.

Le GSsA coordonne la protestation qui émerge en Suisse romande. Elle sera relayée auprès des Parlements cantonaux par les Verts et le PS, avec l'appui de la gauche radicale, du centre et, espèrent-ils, quelques voix au sein du PDC et du PLR. Une résolution a déjà été votée à Genève. Des interventions parlementaires sont en préparation dans les autres cantons romands, avant ou après l'été.

Des vies en jeu

«Le Conseil fédéral ne voit pas les vies humaines qui sont en jeu derrière cet assouplissement», a expliqué Julien Repond, co-secrétaire du GSsA. La Suisse exporte déjà du matériel vers des zones en guerre, notamment vers la Turquie qui est en «conflit ouvert» avec la Syrie ou l'Arabie saoudite impliquée au Yémen.

«Comment rester neutre dans ces conditions ? Le rôle de la Suisse comme médiateur est compromis», a ajouté Léonore Porchet, députée vaudoise (Verts). «Il faut avoir une position ferme. Il est irresponsable de vendre à des pays en guerre», a renchéri Michael Dupertuis, secrétaire général des Vert'libéraux vaudois.

Nouvelle majorité

L'arrivée d'Ignazio Cassis a renversé la majorité au sein du Conseil fédéral, a expliqué Julien Repond. L'ancien conseiller fédéral Didier Burkhalter était opposé à un assouplissement de l'Ordonnance sur le matériel de guerre (OMG), a-t-il rappelé.

L'ordonnance actuelle interdit d'exporter si le pays est impliqué dans un conflit armé interne ou international. Il devrait désormais être possible d'accorder une autorisation s'il n'y a aucune raison de penser que le matériel sera utilisé dans un conflit armé interne. La dérogation ne s'appliquerait pas à des pays rongés par la guerre civile comme le Yémen ou la Syrie, a assuré le Conseil fédéral.

Réactions en nombre

L'explication n'a pas rassuré tout le monde. «Nous avons rarement reçu autant de réactions», a constaté Julien Repond.

Dans le canton de Vaud, une initiative cantonale sera traitée ce mardi au Grand Conseil, ou la semaine prochaine. Un moyen de pression qui permet d'interpeller l'Assemblée fédérale et le Conseil fédéral. Car cet assouplissement n'est pas soumis à référendum et ne requiert par l'approbation des Chambres fédérales.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pom le 25.06.2018 14:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Front ???

    Combien de ressortissants suisses sont adhérents au GSSA ? Un front romand ! De qui se moque-t-on on ?

  • Jean110 le 25.06.2018 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    Appeler un cha,t un chat

    GAUCHE RADICALE ? Après "à gauche toute", " la gauche de la gauche" , "ensemble à gauche", SoliodaritéS" , pourquoi ne pas à voir le courage de dire l'EXTRÊME GAUCHE ou COMMUNISTE

  • ... le 25.06.2018 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    ho des bobos qui occupent leurs apres midi vides... comme c est mignon.

Les derniers commentaires

  • Michèle Newman le 26.06.2018 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    liberté

    Comment peut-on vouloir museler un groupe de concitoyens sous prétexte qu'ils ne pensent pas comme nous?!? La Suisse est-elle sous un régime de dictature? Vive la liberté de pensée et d'expression!

  • Jaurès le 26.06.2018 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lart de perdre toutes les guerres...

    Le genre humain est tout simplement une erreur génétique appelé à disparaître rapidement ! Preuve en est cette Suisse masochiste en soumission qui chaque année accepte sans broncher 5% daugmentation Lamal... Ziegler a absolument raison de dire que notre population est en aliénation totale en se droguant à tout va, ce qui est pire que les armes... Lavenir économique de ce pays, cest dêtre dealer de rue, et ça, le continent Africain la bien compris... Le Canada, lui, a su prendre les contres mesures !

  • Early Bird le 26.06.2018 06:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gauche radicale ou gauche anarchiste?

    Cette gauche radicale est totalement bipolaire! Elle soffusque des exportations darmes qui tueraient potentiellement des civils à létranger mais soutien nos dealers des rues Lausannoises qui eut vendent des doses de la mort à nos enfants! Donc en réalité, d une part , ils ne supportent rien qui puisse représenter le profit et surtout dentreprises Suisses et d autre part rien qui puisse en faveur de l ordre établi. En fait on peut se poser la question si cette gauche radicale n a pas glissé avec le temps en une gauche anarchiste ?

  • Bachi-bouzouk le 26.06.2018 02:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exporter des armes pour les regarder

    Que le pays soit en guerre quest-ce que ça change. Une arme est à la base faite pour tuer ou se défendre. Si la Suisse ne doit pas exporter darmes dans ce cas là aucun pays ne devrait avoir le droit den exporter. Si on pénalise la Suisse à chaque fois quelle fait du commerce on peut fermer la baraque et mettre la clé sous le tapis.

    • Spirou le 26.06.2018 06:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bachi-bouzouk

      Mais c'est le but des partis de gauche ... Détruire notre système qui va à l'encontre de leurs idéaux marxistes ... C'est fabriquer des pauvres l'idéal de la gauche, mais qui seront ensuite suspendu à la tétine de l'état pour survivre en continuant à voter à gauche .... Mais le problème c'est où prendront ils l'argent ? Vision idéale sur le court terme ... Ou alors le modèle chinois, conduite marxiste et économie capitaliste ....

    • Maggi le 26.06.2018 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bachi-bouzouk

      C est vrai que nous avons eu par le passé une solide expérience de la collaboration avec lennemi en lui fabricant ses munitions...

    • Marco le 26.06.2018 10:13 Report dénoncer ce commentaire

      @Bachi-bouzouk

      A bon donc on fait nous opinions sur ce que les autres pensent?... vendre des armes a des pays en guerre n'est pas une question de droit mais de étique tout comme vendre des armes a des terroristes ou de collaborer avec des dictatures... pour certains l'argent a une odeur!

    • Desmag le 26.06.2018 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marco

      Exactement!

  • Salut le 26.06.2018 00:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gouverné par des inconscients

    Honnêtement, je suis choqué par certains commentaires. Je suis pro armée et pas opposé à lexportation darme vers des pays stables et en paix. Mais la on parle de pays faisant face à des conflits internes, autrement dit des guerres civiles qui sont le pire type de conflit qui soit. Alors on peut dire ce que lon veut sur les emplois crée, mais exporter vers des zones soumises à de tels conflits, cest le meilleure moyen de voir ces armes tomber dans les mains de terroristes. Je me réjouis davance de lire les commentaires lorsquun article sur un groupe terroriste équipé de Fass 90 paraîtra.

    • john le 26.06.2018 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Salut

      Je pense pareil que toi, et les mêmes qui sont d'accord avec l'exportation d'armes dans n'importe quel conflit sont les mêmes qui vont se plaindre des refugiés de ces conflits.

    • Spiro le 26.06.2018 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Salut

      Très mauvais exemple avec le fass 90 ... Il ne sera pas acheté mais volé! Les américains achètent des armes en Bulgarie pour ensuite les écouler en Syrie ...

    • Marco le 26.06.2018 10:19 Report dénoncer ce commentaire

      @Spiro

      C'est ça volé... il ne doit avoir qu'une partie infime des armes qui sont vraiment volés, la plupart sont vendus en utilisant des tiers pour brouiller les pistes, un peu comme le lavage d'argent... suffit de regarder le film "Lord of War" c'est certes une fiction mais il y a aussi un peu du vrai...

    • Desmag le 26.06.2018 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @john

      Tout à fait

    • Clm le 27.06.2018 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Salut

      Il y a bien longtemps que Swissarms ( SIG ) a un pied dans la tombe et l autre sur une peau de banane, la production est au plus bas, plus de fabrication de canon, il reste 4 pelés et 3 tondus dans ce qu il reste de l usine. Nos exportation ne concerne que tres peu les armes individuelles.