Piratage

17 février 2011 12:04; Act: 17.02.2011 18:08 Print

Un géant de la mode vole l'image d’une Suissesse

Sans être avertie, une Suissesse retrouve sa photo sur des T-shirts vendus par la chaîne de vêtements Stradivarius. La maison-mère de Zara, Inditex, serait la coupable.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Lorsque Michèle* a lu le courriel, elle est tombée des nues. La jeune Suissesse de 19 ans collaborait-elle avec Inditex, un géant de la mode espagnol? Une journaliste du quotidien «El País» avait découvert un T-shirt dont l'image ressemblait étrangement à celle de Michèle, dans un magasin de la chaîne Stradivarius. Qui, comme la marque Zara, appartient au groupe de textiles Inditex. La photo en question provient d’un blog de mode sur Internet créé par la Thurgovienne.

«Je me suis terriblement énervée», admet la jeune femme dans le «Tages-Anzeiger». La photo a été utilisée contre son gré comme illustration de milliers de T-shirts. «Si Inditex m’avait consultée, j’aurais immédiatement dit oui. Mais maintenant? Je me sens quand même vachement grugée!»

Pas encore d’excuses en vue

Michèle n’est pas la seule concernée. Son T-shirt fait partie de toute une série de «vols» de ce genre. Comme dans le cas des Françaises Louise Ebel et Betty Autier, dont les photos semblent plaire tout particulièrement aux Espagnols. Elles ont été victimes de ce genre de piratage en mai et juin 2010, où elles ont retrouvé des photos d’elle-même sur des T-shirts de Zara. D’autres cas de ce genre sont connus et documentés chez Inditex. D’habitude, les maisons de mode s’en prennent à des photos, mais on connaît un cas américain où un jeune s’est vu pirater un poème.

Le cas de Michèle a suscité des vagues dans la presse espagnole et Inditex a déjà retiré de ses magasins les T-shirt incriminés. L’entreprise a laissé entendre qu’elle allait s’excuser auprès de Michèle, mais celle-ci n’a encore rien reçu.

Le droit à son image

La situation juridique dans ce genre de cas est parfaitement limpide, selon Robert Briner, de la chancellerie CMS: «Le droit à sa propre image fait partie, selon le droit suisse et d’autres législations en Europe et dans le monde, aux droits fondamentaux de toute personne». En clair, cela veut dire que chaque individu peut décider de l’usage qui sera fait de son image, que ce soit une photo ou un autre document. «Dans le cas qui nous préoccupe, ce sont des blogueuses qui ont publié leurs photos sur le net. Pour autant qu’on les reconnaisse, il est de leur droit d’en interdire l’utilisation sur des T-shirts ou ailleurs», précise Robert Briner.

*Nom connu de la rédaction

(rga)

Les commentaires les plus populaires

  • yann le 18.02.2011 03:28 Report dénoncer ce commentaire

    mouais

    en clair utiliser son image contre remuneration elle aurait ete d accord. sans un sous non. ben elle est tres bien cette fille qu elle demande des dommages et interet. et que les 2 autres fassent pareil c est incoryable avec le pognon qu ils se font pour vendre leur frusque qu ils ne soit pas foutu de demander au gens.

  • Lector le 17.02.2011 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Atteinte à la personnalité?

    C'est vrai que l'image du T-shirt reprend la photo du blog. Cependant, seul le look est imité. On n'arrive pas à reconnaître la personne sur l'image. Ce n'est donc pas une atteinte à la personnalité. Il faut plutôt se poser la question sous l'angle de la protection uvres artistiques et les droits d'auteurs. Mais c'est dégueulasse de la part des entreprises de voler la création aux artistes.

Les derniers commentaires

  • yann le 18.02.2011 03:28 Report dénoncer ce commentaire

    mouais

    en clair utiliser son image contre remuneration elle aurait ete d accord. sans un sous non. ben elle est tres bien cette fille qu elle demande des dommages et interet. et que les 2 autres fassent pareil c est incoryable avec le pognon qu ils se font pour vendre leur frusque qu ils ne soit pas foutu de demander au gens.

  • Lector le 17.02.2011 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Atteinte à la personnalité?

    C'est vrai que l'image du T-shirt reprend la photo du blog. Cependant, seul le look est imité. On n'arrive pas à reconnaître la personne sur l'image. Ce n'est donc pas une atteinte à la personnalité. Il faut plutôt se poser la question sous l'angle de la protection uvres artistiques et les droits d'auteurs. Mais c'est dégueulasse de la part des entreprises de voler la création aux artistes.