Eglise

28 juillet 2010 22:33; Act: 28.07.2010 21:19 Print

Un livret pour les enfants exaspère les musulmans

par Raphaël Pomey - Des communautés chrétiennes s’en prennent à l’islam pour le Ramadan. Les enfant sont impliqués.

storybild

Le livre est gentillet sur la forme mais son fond divise. (Photo: dr)

Une faute?

«Les musulmans sont des êtres tout à fait normaux, comme toi et moi.» Nous voilà rassurés! Depuis quelques jours, cette info est à découvrir dans un livret pour les enfants, distribué dans des églises évangéliques. Outre un appel à aimer les disciples de Mahomet, les petits y apprennent que «la plupart des musulmans ne savent pas grand-chose au sujet de Jésus». Ils ne doivent dès lors pas hésiter à leur parler de leur foi, surtout à l’école. Avant le Ramadan, le Réseau évangélique suisse (RES) – 250'000 personnes représentées – a en effet décidé de relayer une campagne internationale de prière pour la conversion des musulmans. En plus des adultes, les plus jeunes sont appelés à passer à l’action, dans un esprit de «respect».

«Terrifiant», commente Hafid Ouardiri, de la Fondation de l’entre-connaissance. Pour lui, ce livret est «gentiment méprisant». Quant à l’implication des gosses, elle «viole leur innocence». Réaction semblable au Centre islamique de Lausanne: «Ils font comme si les musulmans ne connaissaient rien, juge Razack Osseni. Mais nos enfants son vaccinés: nous leur enseignons à s’insérer sans cacher leur croyance.» Secrétaire général adjoint du RES, Michael Mutzner, défend la campagne: «Si nous croyons que Jésus est la solution pour chacun, nous ne serions pas cohérents en ne l’annonçant pas.»

«Il est dangereux de donner à un enfant l’idée que celui qui croit différemment est dans l’erreur, conclut Nicolas Betticher, du diocèse de Vaud, Fribourg, Genève. Selon le catholique, cela cause de grands risques d’incompréhension entre petits, qui n’ont pas choisi la religion dans laquelle ils grandissent.

Les commentaires les plus populaires

  • Frikart Dominik le 30.07.2010 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    Un livret pour enfants exaspère les musu

    C'est un droit élémentaire et fondamental de partager sa foi, si c'est fait dans un esprit de tolérance et de respect.

  • Patrice Moraitinis le 30.07.2010 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pasteur

    Tout vrai chrétien sait qu'Adam ayant péché, l'humanité a connu la mort. Dieu, en la forme de Jésus s'est fait homme pour se trouver dans la même condition qu'Adam, mais a résisté au péché c'est pourquoi il est le seul habilité à nous offrir le salut. M. Nicolas Betticher, en affirmant qu'il est dangereux de prêcher cette vérité, prouve que le catholicisme n'est pas converti à Jésus.

  • Pat le 29.07.2010 12:12 Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur Ouardiri

    ferait mieux de s'occuper de ce qui se passe dans son pays! C'est vrai que là-bas les extrémistes respectent beaucoup les autres! D'abord, balayer devant sa porte avant de s'occuper de ce qui se passe en Suisse. Si les problèmes avec les islamistes extrémistes étaient résolus à la source, il n'y aurait pas de problème en Suisse.

Les derniers commentaires

  • Berney Daniel le 27.08.2010 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Les enfants ont beaucoup à nous dire

    Les enfants reconnaissent rapidement ce qui est vrai ou faux. Jesus nous appelle a croire comme des enfants, dans la loyauté, sans préjugés, sans opinions préfabriquées! Les chrétiens ne font que parler ouvertement à leur jeunes d'un Dieu qui a touché leur coeur, n'est-ce pas normal ? Ayant longtemps vécu en pays musulman, je vous assure le contraire ...

  • Diener Martin le 23.08.2010 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    où est le problème ?

    Si j'ai trouvé le 'truc' qui m'aide pour ma santé, je le partage avec mon prochain. Si le pardon de mes péchés par Jésus-Christ m'assure le SALUT et la VIE ETERNELLE, je le partage autant plus. Et pourquoi un enfant qui a cette conviction, ne le ferait-il pas ?? Commentaires dangereux de la part de Nicolas Betticher...

  • HERREN Serge le 17.08.2010 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    Osons nous affirmer

    Il est intéressant de constater que les musulmans nous contestent à nous chrétiens le droit d'affirmer notre foi sur une terre chrétienne, alors qu'eux revendiquent à tort et à travers au nom de la leur. Les enfants qu'ils soient chrétiens ou musulmans se comportent plus intelligemment que les adultes. Faisons leur confiance ils sauront faire la part des choses et se forger leur propre opinion.

  • Henriette Dunand le 05.08.2010 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    A quels saints se vouer ? (suite)

    Comment comprendre, que des enfants musulmans font le ramadan, ou ne peuvent manger les mêmes aliments que les enfants suisses pour des questions religieuses ? Finalement, les enfants, qu'importe la croyance, sont porteurs et témoins de ce que vivent leurs parents... même les non croyants... A bon entendeur...

  • Henriette Dunand le 05.08.2010 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    A quels saints se vouer ?

    Il est vrai que pour les chrétiens, le partage de la foi est une chose faisant partie d'un ordre du Christ qui dit "Allez et faites de toutes les nations des disciples...". Comment le comprendre lorsqu'on ne partage pas cette foi là, quand on est musulman par exemple ? Mais comment interpréter le fait que les filles musulmanes ne peuvent aller à la piscine avec des garçons....