Conseil national

07 mars 2011 18:05; Act: 07.03.2011 18:09 Print

Un milliard pour la caisse de pensions des CFF

La Confédération débloquera 1,15 milliard de francs pour contribuer à l'assainissement de la caisse de pensions des CFF.

Une faute?

Après le Conseil des Etats, le Conseil national a donné son feu vert lundi par 132 voix contre 42. Les CFF et les assurés devront cependant aussi poursuivre leur effort pour redresser l'institution. Et ce coup de pouce étatique sera le dernier: à l'avenir, aucun soutien financier ne sera accordé aux caisses de pensions d'entreprises détenues par la Confédération.

«Cette recapitalisation est nécessaire. Il n'y a pas d'alternative», a relevé Christian Levrat (PS/FR) au nom de la commission. «Ce n'est pas un projet dont nous sommes particulièrement fiers, mais il faudra bien que quelqu'un finisse par payer», a renchéri la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf.

L'opposition est venue de l'UDC. Pour Ernst Schibli (UDC/ZH), ce n'est pas à la Confédération d'assumer les erreurs de placements des responsables de la caisse. «Dans l'économie privée, une telle situation susciterait de vives critiques de la part des syndicats».

Le modèle retenu s'inspire de celui utilisé pour la caisse de pension fédérale PUBLICA. La caisse de pensions des CFF est en difficulté depuis plusieurs années. Fin 2009, le découvert atteignait quelque 2,2 milliards de francs, correspondant à un taux de couverture de 84,4%. Les mesures d'assainissement et la contribution de la Confédération devraient permettre de remettre à flots la caisse d'ici 2019.

(ap)