Centrale de Mühleberg

13 juin 2011 15:24; Act: 13.06.2011 15:41 Print

Un millier de personnes manifestent

Il faut en finir avec «la politique du risque résiduel», ont exigé les protestataires réunis lundi devant la centrale nucléaire.

storybild

Les manifestants sont venus de Berne, Bienne et Fribourg à vélo, à pied ou en train.

Sur ce sujet
Une faute?

Un millier de personnes ont manifesté lundi devant la centrale nucléaire de Mühleberg (BE) afin d'en demander l'arrêt immédiat.

Malgré de graves lacunes de sécurité, les autorités fédérales autorisent la poursuite de l'exploitation de ce réacteur bon pour la ferraille, pouvait-on lire sur un tract. Or Mühleberg menace l'espace vital de plus de 500'000 personnes à Berne, Bienne et Fribourg en particulier.

Les manifestants étaient venus de ces trois villes à vélo, à pied ou en train. Ils répondaient à l'appel d'une quarantaine d'organisations et de partis.

Le week-end a été marqué par diverses actions à l'occasion des trois mois de la catastrophe de Fukushima. Samedi à Delémont, une cinquantaine de membres de l'Alliance jurassienne Non au Nucléaire ont ainsi bloqué momentanément le rond-point de la gare. Ils demandaient la fermeture immédiate des centrales nucléaires de Mühleberg, de Beznau et de Fessenheim (F), «toutes affaiblies par l'âge», selon leur communiqué.

(ats)