Canton des Grisons

15 avril 2018 15:57; Act: 18.04.2018 07:26 Print

Un ours maltraité aura un nouveau foyer en Suisse

Le refuge «Arosa Terre des Ours» accueillera dès juillet le dernier ours de cirque de Serbie qui a connu une effroyable existence dans son pays.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le futur pensionnaire d'Arosa Terre des Ours (GR) a eu une existence effroyable au sein du cirque serbe Corona dans la ville de Srbobran jusqu'à fin octobre 2016. Date de son sauvetage par la fondation QUATRE PATTES qui oeuvre pour la protection des animaux.

En effet, avec l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques en Serbie depuis 2009, QUATRE PATTES suppose que l'animal a vécu de nombreuses années dans une minuscule cage en métal rouillée, remplie de détritus et n'offrant aucune protection contre la pluie et le soleil. Au vu de sa grande taille, la bête - croisement entre un ours brun européen et un ours polaire - pouvait à peine se lever.

Dès juillet l'ours - qui pour l'heure n'a pas de nom et qui vit actuellement à titre transitoire au zoo Palic (Serbie) - aura la belle vie. Le refuge offrira à ce dernier - ainsi qu'à d'autres de ses congénères - un enclos de trois hectares, adapté aux besoins de l'espèce. Il aura de nombreuses activités, plusieurs étangs, des arbustes, des arbres et des prairies.

«J'ai vu pour la première fois en 2010 les conditions désastreuses dans lesquelles l'ours vivait. Le fait que nous puissions enfin le transférer à Arosa Terre des Ours cet été est une fin heureuse après des années de maltraitance. Nous sommes très heureux que l'animal puisse passer encore de nombreuses années dans un refuge conforme à ses besoins au coeur des montagnes grisonnes», s'est félicité Carsten Hertwig, spécialiste des ours au sein de QUATRE PATTES et vice-président de la fondation «Arosa Bären».

(kaa/comm)