Suisse

26 juillet 2018 11:52; Act: 26.07.2018 12:01 Print

Un peu plus d'Européens sur le marché du travail

Les ressortissants de l'UE et de l'AELE venus travailler en Suisse ont été un peu plus nombreux ces six derniers mois que durant le premier semestre 2017.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Entre janvier et juin 2018, 69'499 ressortissants de l'UE ou de l'AELE ont immigré en Suisse pour y prendre un emploi, selon les chiffres du Secrétariat d'Etat aux migrations. Les branches économiques les plus concernées sont la restauration et l'hébergement, les bureaux de consultation et l'informatique, l'agriculture, la construction et la santé, y compris vétérinaire.

Au total, 30'728 ressortissants européens sont venus rejoindre par ce biais la population résidante permanente, soit 2,1% de plus qu'entre janvier et juin 2017. Côté résidents non permanents, l'afflux a revanche baissé de 0,7%, à 38'771 personnes. Depuis le 1er juillet, les postes à repourvoir dans les professions frappées par un taux de chômage de 8% ou plus sont soumis à une obligation d'annonce.

Un peu plus de 2 millions

Au total, la population étrangère résidante permanente, composée à 68,4% de ressortissants de l'UE et de l'AELE, s'élevait à 2,068 millions de personnes à fin juin 2018. Soit 1,3% de plus qu'un an auparavant. Ils étaient 64'473 à gonfler les rangs ces six derniers mois alors que 37'278 personnes ont quitté la Suisse.

Une baisse de 1,3% marque en revanche les résidents non permanents (54'285 personnes). De janvier à juin, 51'761 personnes sont venues alors que 32'441 sont parties. Dans les deux catégories, on a assisté par rapport au premier semestre 2017, une hausse des départs proportionnellement supérieure à la fluctuation des arrivées.

Entre janvier et juin 2018, 19'357 personnes ont immigré dans le cadre du regroupement familial (-0,7%). 20,9 % d'entre elles étaient membres de la famille d'un Suisse.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Julien barré le 26.07.2018 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    frontaliers

    voila 4 ans que je ne trouve pas un emploi pourtant bien formé mais pas trop je suis malheureusement en zone frontaliere jurassienne et apparemment du mauvais côté (Suisse) car malgré des prétentions revues à la baisse maintes fois ainsi que des sociétés horlogère en expansion impossible de me faire engager par contre le flot de travailleurs frontaliers augmentent d'année en année... a la limite de me domicilier en France c'est grave quand même. pas contre qu'ils viennent mais SVP privilégiez les locaux qui font vivre le tissu régional sinon il y aura bientôt plus que des usines

  • Francois le 26.07.2018 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Post Lux Tenebras

    Cest une honte pendant que nos élus genevois ( certains sont des bons binationaux aussi) fanfaronnent et se réjouissent de succès que eux seuls pensent avoir réalisés ... nos jeunes peinent a trouver des apprentissages ou emplois. Pendant ce temps un flot ininterrompu de 100000 frontaliers débarquent tout les jours ici...

  • grand-père le 26.07.2018 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    ça suffit, stop

    Quand on va arrêter de ce foutre de nous. Il y a tant de chômeurs suisses de plus 50 ans qui ne trouvent pas de travail quand on lit cela sa nous rend fou. Continuer comme cela la paix u travail va finir, il ne faudra pas vous plaindre.

Les derniers commentaires

  • Loading... le 29.07.2018 21:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment fermer les yeux

    Je connais une entreprise, dans le domain du parapente, qui dès que le directeur à été changé et que c'est un allemand qui a repris la direction il a fermer toutes les entreprises de Suisse pour le délocaliser en Allemagne. Et cette entreprise qui est Suisse a la base est numéro 1 au monde dans ce domaine. Nos politiciens ont évidement rien fait pour que cela ne ce fasse pas car risque de froisser nos cher ami Européen.

  • Pensif12 le 29.07.2018 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    L'idiotie du jour pour rappel

    @Rappel Mon précédent n'ayant pas passé, j'en fait un plus court. Au moins 3 étudiants de l'EPFL sont Suisse. Mes enfants. Pour le reste, il est évident que vous vomissez des idioties en affirmant qu'il n'y a pas d'étudiants Suisse à l'EPFL.

  • Legros le 27.07.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Cancer

    Cette immigration disproportionnée est le cancer de la Suisse. Elle dévore notre pays a petit feu. Seul les politiciens trouvent que cela est positif. Et comme ils n'écoutent plus le peuple de puis longtemps ...

  • dada le 27.07.2018 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chômeur de longue durée

    Merci pour les chômeurs de longues durées, qui sont Suisse. ABE

  • julien le 27.07.2018 06:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    genevois

    mais la plupart se sont des frontaliers et ceux qui cree des entreprise ici avec une adresse dans une fiduciaire alors qu'ils vivent en france on en parle ?