Suisse

13 février 2017 12:21; Act: 13.02.2017 12:31 Print

Un potentiel énergétique sommeille sous les villes

Des chercheurs de l'EPFZ se sont aperçus que l'«effet d'île» créé par les villes représentait une source d'énergie à puiser.

storybild

Plus d'énergie pourrait être pompée du sol. (Photo: Keystone)

Une faute?

La chaleur s'accumule en ville et sous terre, plus qu'en campagne. Des chercheurs de l'EPF de Zurich ont montré que ces îles de chaleur souterraines représentaient un potentiel d'extraction d'énergie.

A 20 mètres sous terre à Zurich, il fait quelques degrés de plus qu'en dehors de la ville. Ce potentiel d'énergie n'a que peu été utilisé jusqu'à présent. Mais il est facile à coupler au réseau existant, rapportent les chercheurs autour de Peter Bayer et Jaime Rivera de l'Ecole polytechnique fédérale (EPF) de Zurich dans la revue scientifique Renewable Energy.

Grâce à «l'effet d'île», le potentiel pour l'utilisation de la chaleur terrestre est 40% plus élevé en ville qu'en campagne, selon les calculs du modèle des scientifiques. On peut la puiser avec la même installation que celle utilisée actuellement pour l'extraction de l'énergie géothermique, a indiqué l'EPFZ lundi.

Plus pour la géothermie

En zone urbaine, la chaleur s'accumule en surface et pénètre dans les souterrains par les routes, les caves et les égouts. Il en résulte une augmentation de chaleur par rapport au réservoir naturel de chaleur du sol.

Cet excédent implique soit qu'une plus grande quantité d'énergie peut être pompée du sol, soit que les trous de forage pour les sondes géothermiques peuvent être moins profonds, écrit l'EPF.

«Chaque degré supplémentaire à la surface de la Terre en zone urbaine signifie que les trous peuvent être quatre mètres moins profonds pour extraire la même quantité d'énergie», explique M. Rivera dans le communiqué. Normalement, l'installation est à 150 mètres sous terre.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean le 13.02.2017 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    croire pour voir

    Les solutions on les a, croyez moi. Le problème pour nos chers élites, c'est qu'ils ne peuvent (du moins pas encore) s'approprier le soleil et le taxer. Comme toutes les autres énergies renouvelables. Ça va être au peuple de partager son savoir et ses connaissances pour contrer les clowns qui dirigent notre planète. Quand le peuple comprendra que nous sommes menés par le bout du nez par quelques personnes qui nous manipulent grâce à des bouts de papier, tout ira beaucoup mieux.

  • Suisse le 13.02.2017 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idee

    A Stockholm on utilise la chaleur Ambiente dégagé par le flux de voyageurs de la gare centrale pour chauffer les bureaux environnants.

  • Alanski le 13.02.2017 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le soleil brille moins sous terre !

    Il y a encore tellement a faire avec le Solaire ..... pourquoi les chercheurs ne vont -ils pas au bout dans un domaine où tout reste à faire cela aiderai peut être à résoudre le casse-tête que représente la sortie du nucléaire ...

Les derniers commentaires

  • @energieteufel le 14.02.2017 23:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allons-y!

    Génial, qu'est-ce qu'on attend? Pas le parlement fédéral j'espère, sinon il y en aura pour des années...

  • cherche midi le 13.02.2017 21:56 Report dénoncer ce commentaire

    Cherchez chercheurs

    Et allez,c'est repartit mon kiki pour le geoforage qui produit des tremblement de terre,comme à Bale ville

  • trucmuche le 13.02.2017 20:37 Report dénoncer ce commentaire

    GENILAC

    GENILAC à Genève, la plus grande pompe à chaleur du monde qui va encore grandir pour chauffer et climatiser des nouveaux quartiers.

  • Rols le 13.02.2017 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    même le solaire

    mettez nos politiques au 2 e sous sol , là , c est économie assuree sur toutes les énergies.

  • Jean le 13.02.2017 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    croire pour voir

    Les solutions on les a, croyez moi. Le problème pour nos chers élites, c'est qu'ils ne peuvent (du moins pas encore) s'approprier le soleil et le taxer. Comme toutes les autres énergies renouvelables. Ça va être au peuple de partager son savoir et ses connaissances pour contrer les clowns qui dirigent notre planète. Quand le peuple comprendra que nous sommes menés par le bout du nez par quelques personnes qui nous manipulent grâce à des bouts de papier, tout ira beaucoup mieux.

    • Dr. Brunner le 13.02.2017 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean

      Absolument! Bien dit! Les citoyens se font enfumer par des gens qui soit savent pas, soit mentent. L'énergie renouvelable est la moins chère aujourd'hui. Même sans subsides! Toutes les solutions existent, aujourd'hui. Il n'y a plus qu'à faciliter les procédures et changer les règlements pour que en plus d'être rentable, ça soit facile. Bien que pour ajouter du solaire sur la majorité des toits ce soit déjà facile et rentable. Mais un peu plus cher si on veut faire les choses correctement, soit isoler le toit en même temps.

    • Marc le 13.02.2017 21:09 Report dénoncer ce commentaire

      Nous savons....

      Les spécialistes ont la solution. Croyez nous!! D'ailleurs lorsque les déchets nucléaires seront enterrés, on pourra récupérer la chaleur produite sous terre par ces poubelles pendant des milliers d'années. Ce qui vous manque, c'est juste la confiance!! Croyez-nous!! Dormez!!