Climat

15 juin 2011 14:17; Act: 15.06.2011 14:25 Print

Un prof de l'EPFL met en doute l'effet de serre

L'effet de serre est «un mythe», affirme François Meynard qui enseigne les sciences sociales à l'EPFL.

Une faute?

Dans «Migros Magazine» du 14 juin, François Meynard aligne des affirmations choc sur le climat. «Le CO2 n'a rien à voir avec les changements climatiques. (...) Je sais, cette affirmation est une véritable bombe. Mais le modèle de la climatologie dominante, soit le réchauffement de la Terre par émission de CO2 d'origine humaine dans l'atmosphère, est faux».

Catastrophisme climatique

Responsable du programme d'enseignement en sciences humaines et sociales à l'EPFL, François Meynard est interrogé par le journal à l'occasion de la sortie de son livre «Légende de l'effet de serre», annoncé pour fin juin aux Editions Favre. Il affirme que la fausseté du modèle climatologique actuel «est désormais établie physiquement».

A son avis, «le catastrophisme climatique vit maintenant un retour de flamme, (...) mais le problème est tellement politisé qu'on ne va pas l'abandonner comme ça». Le professeur, titulaire d'un doctorat en mathématique à l'EPFL, estime qu'il faut se libérer des énergies fossiles «non pas à cause du climat, mais du pic pétrolier».

Face à la pénurie prévisible de cette énergie, il ne faudrait pas se priver du nucléaire de dernière génération. La hausse du coût de l'énergie risque de provoquer «le basculement dans la précarité pour toute une partie de la population», note encore François Meynard, questionné sur les énergies vertes.

Etonnement et embarras

Interrogé par l'ATS, l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) n'a pas caché sa surprise et son embarras à la découverte de l'interview. «On est très étonné par ces propos», déclare Jérôme Grosse qui indique vouloir contacter l'enseignant.

«Nous n'avons aucun problème avec le débat scientifique, mais il faut pouvoir prouver et documenter de telles affirmations», poursuit le porte-parole de l'EPFL. Il souligne que François Meynard ne fait pas de recherches à l'EPFL mais donne des cours de sciences humaines au sein du Collège des humanités de la Haute Ecole lausannoise. Le professeur n'a pas pu être joint par l'ATS.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Florian le 16.06.2011 16:21 Report dénoncer ce commentaire

    Sciences humaines

    Professeur de SHS? Ah ben tiens... Ca explique quelque chose! Je serais également curieux de savoir comment M. Meynard peut affirmer ces propos avec une telle certitude alors que le problème est plus que d'actualité et une partie de la recherche s'y concentre, y compris à l'EPFL.

  • Raphael le 23.07.2011 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    il n'est pas prof!

    il n'est pas professeur EPFL... il faut cesser d'embaucher des idiots pour les SHS... cela ne fait qu'entacher la réputation de cette honorable école

  • Michaël Chassot le 15.06.2011 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il dit juste !

    Tout a fait d accord avec ce prof ! Pour une fois que quelqu un ne ment pas a ce sujet ...

Les derniers commentaires

  • Raphael le 23.07.2011 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    il n'est pas prof!

    il n'est pas professeur EPFL... il faut cesser d'embaucher des idiots pour les SHS... cela ne fait qu'entacher la réputation de cette honorable école

    • Vincent le 25.07.2011 20:35 Report dénoncer ce commentaire

      Honorable école ?

      Cet homme est un idiot car il se pose des questions sur la véracité du dogme sur le changement climatique ? Aurais-tu des tendance fascistes ? Cette école ne laisse aucune place pour le débat et les questionnements et c'est vraiment inquiétant. De toute façon il est connu que les écoles (surtout celles qui se croient prestigieuses) ne sont que des entreprises de lavage de cerveau rien de plus...

  • Peter le 21.06.2011 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    Il a raison (j'ai les preuves !)

    Enfin un peu de vérité à l'EPFL. 1 semaines de recherches dans les revues scientifiques m'ont suffit à démontrer que l'influence du CO2 sur le climat est une escroquerie. Pour ceux qui sont intéressés, envoyez un mail à veriteetdignite@gmail.com et je vous enverrai les derniers articles scientifiques qui traitent de la question.

  • Florian le 16.06.2011 16:21 Report dénoncer ce commentaire

    Sciences humaines

    Professeur de SHS? Ah ben tiens... Ca explique quelque chose! Je serais également curieux de savoir comment M. Meynard peut affirmer ces propos avec une telle certitude alors que le problème est plus que d'actualité et une partie de la recherche s'y concentre, y compris à l'EPFL.

  • Darkside le 16.06.2011 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    Preuve

    "mais il faut pouvoir prouver et documenter de telles affirmations" selon M. Grosse. Et pour ceux qui mettent en cause l'intervention de l'homme dans le réchauffement climatique, ont-ils apporté des preuves concrètes ?

    • Hector Jaidutempsàperdre le 17.06.2011 20:25 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai du temps à perdre

      Aucune preuve n'est absolue. Mais quand on a des milliers de données et d'études différentes, indépendantes et du monde entier dont pratiquement tous les résultats convergent, on appelle ça un faisceau de présomption. Et dans ce cas, le faisceau, il est assez balèze.

  • solution le 16.06.2011 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    soluce

    vous ne voulez pas de co2 ! OK alors cessez de respirer ou tout simplem,ent de vivre. Zigouiller tout vie sur la terre et elle pourra peut-être sauvée mais personne ne sera là pour le vérifier