Coup de chance

12 mai 2019 17:05; Act: 13.05.2019 11:50 Print

Un restaurateur trouve une morille de 452 grammes

Alors que la saison des morilles touche à sa fin, un lecteur est tombé sur un spécimen géant. Une spécialiste des champignons se montre enthousiaste tout en incitant à la prudence.

storybild

Le restaurateur biennois avoue avoir quand même été surpris par sa trouvaille géante...

Sur ce sujet
Une faute?

Tiziano Dugaro, de Bienne, est un cueilleur de champignons plutôt assidu: deux à trois fois par semaine, le restaurateur parcourt les bois à la recherche de cèpes ou encore de morilles, qu'il pourra ensuite servir dans des plats en sauce à sa clientèle.

Mais la dernière trouvaille de ce champignonneur pourtant averti l'a tout de même surpris. il est tombé sur une morille comestible de 452 grammes dans la région de Bienne. «Je n'ai jamais trouvé un spécimen aussi grand», assure son heureux propriétaire.

Deux semaines auparavant, il avait toutefois déjà ramené chez lui une impressionnante morille: «mais elle n'était que la moitié moins lourde», estime Tiziano Dugaro. Le plus souvent, les morilles comestibles ne pèsent qu'entre 10 et 20 grammes.

Ne consommer que les morilles jeunes

Anni Heitzmann, présidente d'une association dédiée à la mycologie à Bümplitz (BE), concède qu'il s'agit d'un magnifique spécimen. «Durant ces dernières années, de si gros exemplaires n'ont pas été trouvés», confesse la spécialiste. Mais que les champignons de printemps atteignent parfois des tailles imposantes n'est cependant pas inhabituel. «Par exemple, j'ai récemment trouvé une morille qui pesait environ 250 grammes», explique l'experte. Pour les morilles comestibles, la saison devrait durer encore une à deux semaines.

Anni Heitzmann conseille toutefois aux amateurs de faire preuve de vigilance lorsqu'ils consomment des morilles. Ces champignons peuvent souvent être infestés par des vers. Il est donc important de se limiter à consommer les plus fraîchement sortis de terre. Ces derniers sont dotés d'un chapeau ferme et consistant, sans signes de décomposition. Les morilles moins fraîches ont généralement un chapeau plus foncé. La spécialiste déconseille également de manger les morilles crues. «Cela les rend difficiles à digérer.»

Un risque de confusion

Gare également au risque de confusion avec l'helvelle, cousine des morilles. Il existe une ressemblance, mais celui-ci est toxique. «S'il n'y a qu'une seule cavité continue à l'intérieur, il s'agit d'une morille. L'helvelle, par contre, en possède plusieurs», détaille la spécialiste.

Reste que l'exemplaire géant de Tiziano Durago se trouve désormais dans son restaurant situé dans la commune de Perles, où il est encore exposé à l'intention des «curieux». Mais bientôt, il ravira les palais de ses convives. «Je l'utiliserai dans une sauce à la crème, avec de la viande ou encore pour un risotto».

(20minuten/cam)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pre Nom le 12.05.2019 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Tellement grosse que je l'aurais aussi trouvé. Non, sans rire... Chapeau, joli coup.

  • Pissaro le 12.05.2019 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Idée menu

    Cuisse de poulet fermier au vin jaune et morilles.

  • Jean-Marc Hügli le 12.05.2019 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    Attention !

    Super cueillette, mais texte difficile à digérer. Les morilles crues sont toxiques, point barre ! Sans dessiccation (séchage) ou cuisson d'au moins 20 minutes il faut s'abstenir. Ensuite la confusion avec une helvelle est difficile puisqu'elle est plutôt automnale que printanière. Mais on oublie de citer la gyromitre (Gyromitra esculenta) qui ressemble plus à la morille et est considérée comme mortelle en Suisse et en France. (Sourece :

Les derniers commentaires

  • math le 13.05.2019 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    exagérer

    j'aurais bien voulu la voir sur la balance, 452 grammes, elle est pas si grande...

  • raf le 13.05.2019 12:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bof

    J'aime pas les morilles.

    • voilà voilà le 13.05.2019 15:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @raf

      Dommage, tellement bon, séchées, avec un filet mignon... 1 de mes spécialités avec les escargots. Vous venez quand vous voulez. Tél à 20 min.ou pour le pique-nique géant proposé...mais je ne sais pas si cela va passer sur 20 min..mais, proposez-vous pour ce repas, moi, j'habite Begnins....et je prends volontiers 3personnes âgées pour aller en commission, Gratuitement,

  • Il Doit le 13.05.2019 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y avoir

    Au moins 100g de sable la dedans...

  • Lise le 13.05.2019 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce courant ?

    Il n y a que moi que cela choque qu'un restaurateur puisse mettre à la carte des champignons qu'il a lui-même cueillis, sans aucun contrôle ? C'est délicat les champignons, on peut facilement s'intoxiquer si on les confond et là c'est un restaurant, pas une cuisine familiale.

    • Olivier Bujard le 13.05.2019 12:49 Report dénoncer ce commentaire

      @Lise

      Non Chère Lise. Nous sommes tous choqués de savoir que la mise dans le commerce des champignons, est soumise à l'autocontrôle. C'est à dire qu'il n'y a plus de contrôle officiel. C'est tout simplement le vendeur, respectivement le restaurateur dans le cas qui nous intéresse, qui est responsable du contrôle, soit de la comestibilité des champignons qu'il nous propose. En ce qui concerne les marchés et la vente en grande surface, c'est pareil...

  • Jean le 13.05.2019 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Helvelle !!

    l helvelle ressemble à la morille ??? he ben!!! parles plus tot des Gyromites et des Verpes de bohemes celles ci lui ressemblent bien plus