Lucerne

14 décembre 2015 14:19; Act: 14.12.2015 18:42 Print

Un resto introduit une zone sans enfants

Les bambins n'ont plus le droit de manger au premier étage d'un établissement lucernois. Le patron explique que des clients se plaignent régulièrement du bruit que font les petits.

Sur ce sujet
Une faute?

Les parents qui souhaitent manger avec leurs enfants au restaurant Zum Weissen Kreuz, situé en vieille-ville de Lucerne, n'ont plus le droit de prendre place n'importe où. Le patron de l'établissement a en effet décrété que le premier étage - qui peut accueillir une soixantaine de convives - est dès à présent une zone sans enfants.

Sondage
Que pensez-vous des zones sans enfants dans les restaurants?
36 %
21 %
43 %
111 participants

«Il n'y a pas beaucoup de place à l'étage. Dans le passé, les poussettes ont souvent encombré le passage et dérangé nos serveurs», a expliqué le chef Thomas Hornung à la «Neue Luzerner Zeitung». Le patron affirme par ailleurs que des clients se plaignent régulièrement du bruit des petits. Thomas Hornung souligne néanmoins qu'il ne souhaite en aucun cas brusquer les familles... d'autant plus que le restaurant est une entreprise familiale depuis plus de 30 ans. Les enfants sont toujours les bienvenus, mais uniquement au rez-de-chaussée.

«Les clients aiment manger dans le calme»

Le patron assure que la situation avec les enfants s'est fortement dégradée au cours des dernières années. De nombreux parents ne s'occuperaient pas assez de leurs bambins et solliciteraient les serveurs pour qu'ils jouent aux nounous. Thomas Hornung affirme par ailleurs que la nouvelle zone sans enfants a été acceptée par la grande majorité des clients. «La plupart des réactions sont positives. Les clients apprécient de manger dans le calme. Même les parents comprennent ma décision.»

Interrogé par la «Neue Luzerner Zeitung», Ruedi Stöckli, président de Gastro Lucerne, n'est pas du même avis: «Je ne suis pas du tout convaincu par cette idée.» Selon lui, il s'agit du seul restaurant lucernois avec une zone pareille. S'il ne partage pas du tout l'avis du tenancier, il note néanmoins que chaque patron a le droit d'édicter ses propres règles tant qu'elle ne sont pas racistes ou discriminatoires envers une religion ou un sexe en particulier.

«Mais quelle sera la prochaine étape?»

Gilles Meystre, président de Gastro Vaud, va encore plus loin que son collègue lucernois: «Au lieu de ghettoïser les familles et les enfants, il existe d’autres mesures plus intelligentes: du côté des restaurateurs, l’installation d’un coin destiné aux plus jeunes. Et du côté des consommateurs, un brin de tolérance ou le choix d’un horaire adapté aux têtes à têtes, lorsque la majorité des enfants sont couchés!» Et d'ajouter: «Je ne suis pas surpris, c’est une pratique courante dans les clubs de vacances et certains hôtels où les gens vont se détendre. Mais j’avoue qu’elle me dérange pour un restaurant. Quelle sera la prochaine étape: des services en caoutchouc et l’interdiction de faire santé, pour garantir une atmosphère digne d’un monastère?» Selon Gilles Meystre, aucun restaurant n'a instauré des zones sans enfants dans le canton de Vaud... du moins à sa connaissance.

(pz/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Céline le 14.12.2015 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi pas

    ça ne me choque pas, même moi qui suis maman franchement parfois ne pas avoir d'enfants dans les pattes ça fait du bien. Et tois les enfants ne savent pas forcément bien se tenir au restaurant. Manger au milieu des cris, des hurlements et des gosses qui courent partout non merci !

  • Rey le 14.12.2015 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La faute à qui ?

    Je trouve cela triste mais inéluctable. Je trouve personnellement que certains parents devraient peut être plus responsable. Pour moi, le soir les enfants en bas âge n'ont rien à faire dans un restaurant. Pour les autres, un cahier et des crayons, par exemple fonctionnent très bien. Je l'ai fait pour mes filles qui ont 23 et 25 ans et n'ai pas eu de soucis. Il a fallut quelque fois les reprendre mais rien de plus que normal. Aujourd'hui on veut des enfants mais rien changer à sa façon de vivre, ce qui n'est pas possible. Avoir des enfants amènent des joies et des contraintes.

  • Camille le 14.12.2015 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée mais terme inapproprié

    C'est une bonne idée mais le mot bannir me dérange! Il est autant agréable pour les gens qui viennent manger au restaurant dans le calme que pour les parents qui veulent aussi profiter d'un lieux publique en compagnie de leur petits sans avoir les regards accusateurs de ces derniers! Moi même qui suis maman, j'apprécierais manger avec ma puce dans un coin enfant plus sympa pour les enfants et les parents. Et quand je fais une soirée en amoureux un coin sans enfants pour profiter d'un moment de calme!

Les derniers commentaires

  • City_Zen le 15.12.2015 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour cette bonne idée.

    Je n'ai rien contre les enfants et je donnerai n'importe quoi pour en avoir. Mais force est de constater que les mouflets, c'est comme quand tu lâches une caisse; les tiens, tu supportes. Quand c'est les autres, c'est insupportable ! La comparaison n'est pas flatteuse mais j'ai pas trouvé mieux.

  • Bernard le 14.12.2015 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malade

    Vous êtes fou! Et bientôt une zone pour les gens de couleur? Restez à la maison si vous ne supportez rien

  • interdit d'interdire le 14.12.2015 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stupidité

    exactement ce qu'il ne faut pas faire!diviser!ne plus accepter les enfants dans "le monde civilisé"après on dira que les jeunes deviennent sauvages!...si on les expulse déjà tout petits...soyons tolérants!on a tous été enfants!à quand les restos interdisant les vieux qui parlent trop fort,les étrangers,les gens qui puent,qui toussent,les cons,etc...ça va s'arrêter où?

  • Roland le 14.12.2015 22:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les enfants, c'est comme les pets...

    Les enfants sont comme les pets, il n'y a que les siens que l'on supporte...

  • Marcelle Ratafia le 14.12.2015 22:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée mais

    C'est pas sympa pour ceux dont les gamins se tiennent bien qui vont devoir se taper les mioches mal élevés de la famille Tartempion. Cela dit il y a aussi des adultes qui, sans enfants, ont un comportement parfaitement inacceptable dans un restaurant. On pourrait créer un coin juste bruyant pour tous ces énergumènes en même temps.