Terrorisme

11 janvier 2019 09:39; Act: 11.01.2019 17:24 Print

Second Genevois arrêté après un meurtre au Maroc

L'homme interpellé jeudi dans l'affaire des jeunes scandinaves égorgées est un Genevois binational. Un suspect arrêté fin 2018 est aussi originaire du canton.

storybild

Les touristes scandinaves avaient été tuées en décembre 2018. (Photo: AFP/Fadel Senna)

Sur ce sujet
Une faute?

Après le meurtre de deux touristes scandinaves, dont les corps avaient été retrouvés le mois dernier près d'un village à 80 km environ au sud de Marrakech, un second Suisse a été interpellé au Maroc, hier. Âgé de 32 ans, c'est un Genevois binational anglais, converti à l'Islam. Depuis 2015, il faisait des allers-retours avec le Maroc, avant de s'y établir de façon plus ou moins permanente, selon la «Tribune de Genève».

Le trentenaire a étudié à l'école internationale de Genève, avant de suivre une formation de médecines naturelles et traditionnelles en France. Il détient un site qui propose des soins à domicile de médecine traditionnelle chinoise, dans le canton. Mais le numéro de téléphone qui y est affiché ne répond plus.

Le 29 décembre, un autre Genevois avait été interpellé par la police marocaine et placé en détention provisoire. Âgé de 25 ans, il a un casier judiciaire dans le canton pour divers méfaits commis entre 2007 et 2013. Il s'était radicalisé au contact d'un groupe extrémiste gravitant autour de la mosquée du Petit-Saconnex (GE). Impossible pour l'heure de savoir si la même chose s'est produit pour l'homme arrêté jeudi.

Fedpol a confirmé à Keystone-ATS cette interpellation annoncée par le journal marocain 360 qui précise que le suspect a été arrêté à Témara (au nord de Casablanca) par la Brigade nationale de la police judiciaire. L'homme vit au Maroc et n'est pas rentré en Suisse récemment, précise Fedpol, à qui le Maroc n'a pour l'instant pas demandé d'enquêter sur cet individu.

(ats/dra)