Tessin

05 décembre 2019 13:24; Act: 05.12.2019 15:15 Print

Un serveur dragueur tombe sur un mari jaloux

Pour attirer l'attention d'une charmante cliente, un employé d'un bar de Lugano lui a laissé des indications sur l'addition. L'époux de la principale intéressée est furax.

storybild

L'employé jure qu'on ne l'y reprendra plus. (Photo: lecteur reporter)

Une faute?

Un individu travaillant comme serveur dans un bar de Lugano (TI) a visiblement flashé sur une charmante cliente, samedi soir. Pour le lui faire savoir, l'employé a ajouté son nom, son numéro de téléphone et un petit coeur sur l'addition. Un appel du pied plutôt sympathique, que le mari de la principale intéressée n'a pas particulièrement apprécié.

«Quand j'ai vu ça, j'ai pété les plombs», raconte le Tessinois à Tio/20minuti. Très remonté, il ajoute: «Ce comportement me paraît très peu professionnel. Je serais curieux de savoir ce qu'en pense le propriétaire du bar.» Nos confrères n'ont pas cherché à contacter le manager en question, pour éviter que la situation ne s'envenime.

Une technique pas très pro, mais répandue

Le serveur, lui, est dans ses petits souliers. «Je risquerais d'être licencié sans ménagement. Je ne voulais blesser personne. J'ai pensé que c'était un moyen mignon de transmettre mon numéro. Mais c'est vrai, c'était une imprudence pas très sérieuse», réagit-il, surpris et inquiet.

Comme le souligne le directeur de GastroTicino Massimo Suter, cette tendance qu'ont les serveurs à personnaliser une addition est vieille comme le monde. «Ce n'est pas vraiment professionnel, mais alors il faudrait également épingler les clients qui écrivent leur numéro sur les factures. Je connais plusieurs cas», glisse-t-il.

Une chose est sûre: le serveur pris en flagrant délit de drague ne récidivera pas. «Je ne pensais pas que c'était aussi risqué», conclut-il.

(joc)