Cathédrale de Soleure

21 juin 2011 10:54; Act: 21.06.2011 11:09 Print

Un sexagénaire inculpé pour avoir bouté le feu

Un homme de 62 ans a été inculpé pour avoir bouté le feu à la cathédrale de Soleure, en janvier dernier, à l'aide de 20 litres d'essence.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'incendiaire présumé de la cathédrale de Soleure a été inculpé pour avoir mis le feu à l'autel le 4 janvier dernier. Âgé de 62 ans, il doit en outre répondre devant la justice d'autres délits commis en 2009 et 2010 et visant notamment les CFF. Le Suisse a avoué les faits.

L'accusé avait versé 20 litres d'essence sur l'autel de la cathédrale St-Ours puis mis le feu en allumant une bougie, rappelle le Ministère public soleurois mardi dans un communiqué. Les dégâts se chiffrent à 3,5 millions de francs.

L'homme avait été arrêté sur les lieux et avait aussitôt avoué. Il se trouve depuis en détention provisoire. Un examen psychiatrique conclut qu'il ne peut pas être entièrement tenu responsable de ses actes et qu'il y a risque de récidive.

En mars 2009, le Suisse avait tenté de faire dérailler un train en installant sur les voies près à Olten (SO) une construction en acier. Par chance, la structure a été projetée hors la voie par le premier train passant, sans causer de dommage.

Trains visés

Le sexagénaire a de nouveau visé un train en juillet 2010. Pendant le trajet entre Göschenen (UR) et Airolo (TI) soua le tunnel du St-Gothard, il a revêtu une veste composée d'un gilet de sauvetage, de bouteilles en pet, de ficelles et d'une lampe de poche. Il a ensuite menacé les passagers de l'allumer. Les voyageurs ont tout de suite quitté le wagon et personne n'a été blessé.

Un mois plus tard, il a écrit une lettre aux CFF, exigeant sa réhabilitation. Dans la même missive, il demande si la compagnie ferroviaire sait qu'elle n'est pas seulement une cible pour les suicides mais également pour les attentats-suicides.

Menaces et tentatives de lésions corporelles

Pour tous ces délits, le Ministère public charge le déséquilibré de menace, de menaces alarmant la population, de tentative de perturbation du trafic ferroviaire et de tentatives de lésions corporelles graves.

Son procès aura lieu au tribunal de première instance de Soleure- Lebern. La date n'en a pas encore été fixée.

(ats)