Sondage Tamedia

15 janvier 2018 09:48; Act: 15.01.2018 10:08 Print

Le peuple sceptique envers le milliard de cohésion

L'argent que notre pays pourrait verser aux pays de l'est de l'Union européenne divise. S'ils devaient se prononcer sur son versement, les Suisses diraient largement non, révèle un sondage de Tamedia.

storybild

Le Conseil fédéral a annoncé fin novembre le déblocage d'un nouveau milliard de cohésion à l'occasion de la visite à Berne de Jean-Claude Juncker. Or, un mois plus tard, les Sages ont remis en question le versement. (Photo: Keystone/Peter Klaunzer)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil fédéral souhaite renouveler la voie bilatérale avec l'Union européenne. Pour cela, il doit négocier sur un accord-cadre institutionnel, notamment censé régler la reprise du droit européen par la Suisse. Les Sages ont par ailleurs annoncé fin 2017 qu'ils souhaitent débloquer 1,3 milliard de francs pour continuer d'aider, comme elle l'a fait pendant dix ans, les pays d'Europe centrale et orientale membres de l'UE pour une nouvelle période de 10 ans.

Or, un récent sondage de Tamedia, éditeur de «20 minutes», révèle désormais qu'une votation sur un accord-cadre institutionnel donnerait lieu à des résultats très serrés: 45% des Suisses accepteraient le texte tandis que 48% le rejetteraient.

Les avis sont en revanche bien plus tranchés en ce qui concerne le milliard de cohésion à l'UE: seuls 29% des personnes interrogées l'approuvent alors qu'avec 70%, ses adversaires sont plus de deux fois plus nombreux.

Revirement de situation

La question autour de ce versement est en effet très controversée actuellement. Car si le Conseil fédéral a promis ce versement de 1,3 milliard de francs en novembre, lors de la visite du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Berne, il a annoncé un mois plus tard qu'il allait réétudier sa promesse. La raison de ce revirement est la décision de l'UE de ne reconnaître que pour un an l'équivalence de la Bourse suisse.

Interrogé par «20 Minuten», Gilbert Casasus, professeur en études européennes à l'Uni de Fribourg, n'est pas étonné des résultats du sondage: «On ignore encore à quoi ressemblerait un tel accord-cadre. Raison pour laquelle le peuple est sur la retenue.»

Une tradition suisse

En ce qui concerne la nette opposition des Suisses envers le milliard de cohésion, Christa Tobler, professeure à l'Uni de Bâle, explique: «Les arguments avancés par l'UDC et le PLR semblent avoir convaincus les Suisses. Les partis ont notamment critiqué le fait que notre pays allait payer 1,3 milliard de francs, mais qu'il n'allait rien recevoir en retour.» Le parti agrarien souhaite soumettre au vote populaire l'enveloppe de 1,3 milliard de francs.

Gilbert Casasus se dit quant à lui étonné que seul 29% des Suisses approuvent le milliard de cohésion: «Ce versement fait partie des accords bilatéraux et représente une tradition suisse puisqu'il permet d'être solidaire et investir dans des projets humanitaires.» Le professeur note par ailleurs que cette somme est petite en comparaison avec les avantages que l'accès au marché européen apporterait à la Suisse.

Un avis que ne partage pas le conseiller national UDC Lukas Reimann: «On doit arrêter de penser que la Suisse coulera sans cet accord-cadre.» Et d'ajouter: «Les gens sont sceptiques envers un tel accord-cadre parce que le Conseil fédéral n'en dévoile pas les détails»

Quelques informations sur le sondage

Le sondage a été mené le 4 et le 5 janvier sur les différents portails d'informations de Tamedia. Y ont pris part 20'422 personnes de toute la Suisse. Les résultats ont été pondérés et la marge d'erreur se situe à +/- 1,5%.

(pam/jbm/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • yepyep le 15.01.2018 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    il y a déjà bien à faire chez nous

    d'abord nous et après les autres il y a bien assez de demandes en suisse

  • Lucien le 15.01.2018 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Stop ces mascarades

    De quel droit on engage 1 milliard sans l'avis du peuple. Il me semble que CF est le représentant du peuple alors il non pas à s'engager dans notre dos. Marre de cette dictature EU. De plus ces politiques qui s'embrassent je trouve cela d'un ridicule , c'est pour mieux les endormir. Certain dirait que c'est du harcèlement sexuelle.

  • cmdt Costeaud le 15.01.2018 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    Big bisous...

    Et bisous par-ci et bisous par-là entre la Doris et la Somaruga elles craquent toutes pour le beau pygmalion et nous on se fait rouler dans la farine (européenne bien sur) même si le peuple n'en veux pas ...

Les derniers commentaires

  • C. Hub le 16.01.2018 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Intelligence plutôt limitée...

    Le nombre de personnes qui ne comprends rien, mais fait la leçon est impressionnant!... Dire que la Suisse n'a rien en retour est digne des meilleurs mensonges de Trump! En même temps, un électeur UDC ne réfléchi pas, il écoute son parti! Ce dernier leur dirait de se mettre au lac pour le bien de la Suisse, qu'ils le feraient! C'est là qu'on voit les limites de la démocratie à la Suisse! Des lois ou textes basés sur des inepties sont acceptés, faute de compréhension et par idolatrie de ce parti risible! P.S. : inutile d'utiliser le super argument de "gauchiste", je ne vote pas à gauche!

  • Jules Vernes le 16.01.2018 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    Il faut exiger une votation par le peuple Suisse pour le versement de cette somme à titre gratuit. La Suisse est bientôt la bancomat gratuit de L'UE qui ne se gêne pas de l'utiliser !

  • Contribuable le 16.01.2018 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fertig

    À l ´ attention de Mdme Tobler, juste pour éclairer votre lanterne: cest notre porte-monnaie qui dit basta à toutes ces dépenses folles tandis que nous devons compter pour mener une existence coincée!

  • Cgeette le 15.01.2018 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une honte !

    LUE a déjà insulté à maintes reprises la Suisse, et notre Conseil fédéral lui offre un milliard ? Wow quelle fine diplomatie. La Suisse est malheureusement dans les mains de politiciens totalement incapables voire imbéciles ! Triste de voir mon pays tomber si bas.

    • Avygael le 16.01.2018 03:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Cgeette

      Il ne s'agit pas d'un cadeau mais bien d'un versement prévu dans les bilatérales et qui fait partie des conditions d'accès de la Suisse au marché européen. Libre à la Suisse de ne pas payer mais qu'elle ne vienne pas ensuite réclamer les avantages liés au versement de ce milliard.

    • Bernard le 16.01.2018 03:28 Report dénoncer ce commentaire

      @Avygael

      Non... ce versement n'est pas prévu par les bilatérales. En l'occurrence le 1re milliard était sensé être un versement unique.

    • C. Hub le 16.01.2018 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Avygael

      On ne fait pas boire un ane qui n'a pas soif et répète les pseudo arguments UDC sans réfléchir la moindre...

    • Avygael le 17.01.2018 01:56 Report dénoncer ce commentaire

      @C.Hub

      Je reprends à mon compte l'expression du youtubeur defekator: "Que l'obscurantisme retourne à l'obscurité". Je pense que même s'ils ne veulent pas ouvrir les yeux, quelque part, il doit rester un minimum de logique dans leur esprit.

  • La mère Denis le 15.01.2018 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous ont doit Rembousez.

    Non, ont aident depuis tellement dannées, les migrants, les requérants, le peuple Suisse ont ne laident pas. Exemple: 3 mois au Social, puis chômage: le chômage rembourse le social, et nous pauvres cons, ont paient, paient, tandis que pour lautre tout est gratuit.y compris le dentiste,etc.... et ils ne Rembourseront JAMAIS. POURQUOI???