Nouvelle panne d'un Cisalpino

29 décembre 2008 17:47; Act: 29.12.2008 18:07 Print

Un train supprimé entre Brigue (VS) et Bâle

La série des pannes de Cisalpino s'allonge: lundi, un des trains entre Brigue (VS) et Bâle a été supprimé en raison d'un défaut sur la locomotive.

Une faute?

Les passagers ont dû monter à Brigue dans un Intercity en direction de Romanshorn (TG) via Berne.

Un train de remplacement a été engagé entre Berne et Bâle, a indiqué le porte-parole des CFF Roman Marti. Le temps de trajet s'est allongé de 25 minutes. De Brigue, le train défectueux a rebroussé chemin vers Domodossola (I).

La veille, le chef de Cisalpino SA Alain Barbey avait annoncé dans une interview à l'hebdomadaire «Sonntag» une série de mesures suite aux récentes pannes liées aux trains inclinables Cisalpino. Ainsi, l'entretien technique a été amélioré et le personnel renforcé.

Alain Barbey expliquait les retards et les pannes surtout par le déménagement de l'atelier de Milan Martesana à Greco. Durant le changement, l'entretien et les réparations n'ont pas pu se faire, ou seulement avec du retard. Mais les retards sont aussi dus aux nouveaux horaires des trains en Italie et en Suisse.

Entretien en Suisse?

Or les CFF commencent à perdre patience. Après que le Cisalpino Milan-Bâle est resté bloqué dans le tunnel de base du Lötschberg le 22 décembre, entraînant l'évacuation de 200 passagers, l'ancienne régie fédérale a annoncé qu'elle entendait rapatrier tout l'entretien technique des trains en Suisse.

Les CFF sont persuadés que leur partenaire italien ne remplit pas toutes ses obligations, avaient-ils indiqué. Depuis la mi-2008, l'entretien léger (climatisation, sièges) se fait déjà à Bâle tandis que les travaux techniques et les réparations sont effectués à Milan.

Le Syndicat du personnel des transports (SEV) exige même le remplacement des Cisalpino par des trains suisses. Les passagers et le personnel des transports ont perdu confiance dans ces trains, argue-t-il.

Cisalpino SA, qui appartient aux CFF et aux chemins de fer italiens, avait commandé quatorze nouvelles rames inclinables ETR 610 chez Alstom en 2004. Une partie d'entre elles aurait dû être prête pour l'ouverture du tunnel de base du Lötschberg en décembre 2007.

Mais les deux premières nouvelles rames ETR 610 ne devraient entrer en service qu'au printemps. Les douze autres qui ont été commandées devraient suivre par étape jusqu'à fin 2009.

(ats)