Circulation

07 juillet 2014 17:37; Act: 07.07.2014 18:31 Print

Un tunnel sous le Rhin pour contrer les bouchons

Un tunnel sous le Rhin pourrait un jour soulager le goulet d'étranglement de l'autoroute A2 à Bâle.

Une faute?

L'Office fédéral des routes (OFROU) a présenté lundi une nouvelle variante visant à désengorger cet axe très fréquenté. Les cantons de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne saluent la solution proposée.

Devisé à 1,4 milliard de francs, le nouveau tronçon constitue une alternative à l'élargissement très contesté du tracé actuel de l'A2 qui enjambe le Rhin à l'est de la cité rhénane. Deux tubes à une seule piste relieraient Birsfelden (BL) au nord de la ville de Bâle en parallèle au tracé existant qui serait maintenu dans sa forme actuelle.

La variante du tunnel coûte 300 millions de francs de plus qu'un élargissement du tronçon existant. Une partie du trafic de l'A2 emprunterait les deux tubes, contribuant à une meilleure qualité de vie pour les riverains, selon le directeur de l'OFROU Rudolf Dieterle. «Il s'agit d'un des plus affreux goulets d'étranglement de toute la Suisse», a-t-il commenté face aux médias réunis à Bâle.

Les gouvernements des deux Bâle se réjouissent de la variante proposée. Ils entendent prendre position officiellement sur le projet jusqu'à l'automne. Pour le ministre des constructions de Bâle-Ville, Hans-Peter Wessels, la nouvelle variante correspond aux voeux de son canton. Les travaux commenceraient en 2025 au plus tôt.

(ats)