Lausanne

07 février 2019 12:46; Act: 07.02.2019 12:48 Print

Un violeur sourd-muet écope de 5 ans de prison

Le Tribunal fédéral a confirmé la peine d'un jeune handicapé qui avait violé et maltraité ses camarades de classe.

storybild

Le Tribunal fédéral. (Photo: Keystone)

Une faute?

Dans un arrêt publié jeudi, les juges de Lausanne ont déclaré qu'en raison d'un risque élevé de récidive, une mesure stationnaire est appropriée. En Suisse romande, où le condamné a grandi, il n'existe pas d'institution appropriée pour effectuer la mesure.

Le Tribunal fédéral estime par conséquent que le jeune homme pourrait suivre une thérapie appropriée en prison. Âgé de 25 ans, il avait lui-même demandé une thérapie ambulatoire.

Le tribunal du canton de Vaud avait pour sa part confirmé en août dernier une peine de cinq ans d'emprisonnement et quarante heures de travaux d'utilité publique. La mesure thérapeutique proposée aux patients hospitalisés a été préférée à l'emprisonnement.

Des années de délinquance

Né en Allemagne, le jeune homme est d'origine serbe. Sa famille est venue en Suisse en 2003, et il a fréquenté une école spéciale en raison de son développement retardé.

Le tribunal des mineurs l'avait déjà condamné en 2009, 2010 et 2012 pour des actes sexuels avec des enfants. En tant que mineur puis jeune adulte, il a violé et maltraité huit autres camarades de classe. Selon un arrêt du Tribunal fédéral, une autre affaire relative à des actes sexuels sur mineurs est en cours dans le canton de Berne.

Le jeune homme avait été examiné par trois experts. Ils ont constaté un retard mental léger à modéré. Il a également des difficultés à contrôler ses pulsions, en particulier sexuelles.

(arrêté 6B_1167/2018 du 23.1.2019)

(nxp/ats)