Température élevée

09 août 2018 18:09; Act: 10.08.2018 08:15 Print

Une année catastrophique qui «menace les glaciers»

En 2003, les glaciers helvétiques ont perdu environ 5% de leur volume de glace. Ce record sera-t-il battu par la chaleur de cet été? Interview d'un spécialiste.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La canicule qui a frappé la Suisse ces derniers jours s'est aussi ressentie jusque dans les montagnes. Le glaciologue Matthias Huss, chargé de cours à l'EPFZ et à l'Université de Fribourg, explique les conséquences sur les glaciers à nos collègues de «20 minuten».

Monsieur Huss, quels sont les effets de la chaleur extrême de ces dernières semaines sur les glaciers suisses?

Les températures élevées sont la principale cause de la fonte des glaciers. Cependant, la conséquence de la température moyenne pendant l'été, et pas seulement les journées individuelles très chaudes, est aussi importante. Néanmoins, cette année, la vague de chaleur est extrêmement longue et la fonte a commencé en mai. C'est très tôt. A la même période en 2016, il neigeait encore.

Y a-t-il donc un nouveau record de déclin des glaciers?

C'est difficile à dire maintenant. Outre les températures estivales, la quantité de précipitations est déterminante pour l'état des glaciers. Comme il a neigé intensivement cet hiver, il fallait s'attendre à une bonne année pour les glaciers. Ce fait pourrait relativiser les effets négatifs de la chaleur estivale. Il est également important de savoir comment les températures se développent maintenant. Si elles restent au-dessus de la moyenne jusqu'à fin septembre, on peut dire que ça sera une année catastrophique pour les glaciers. Mais nous espérons que ça ne sera pas aussi mauvais qu'en 2003.

Combien de temps les glaciers resteront en Suisse?

Cela dépend du développement climatique. Si nous continuons à accorder peu d'attention à la protection du climat, les glaciers suisses auront fondu de 95% d'ici 2100. Il n'y aura pratiquement plus de glaciers dans 80 ans. Rien qu'en 2017, tous les glaciers de Suisse ont perdu 3% de leur volume de glace restant, soit un total de 15-20% au cours des dix dernières années. Si nous modifions notre comportement et nous nous en tenons aux objectifs de l'Accord de Paris pour le climat de 2015, il resterait encore environ 20-40% de la masse glaciaire d'aujourd'hui d'ici 2100. Concrètement, les Etats concernés se sont fixés comme objectif à Paris de limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5 degré. Si on réussit, la fonte des glaciers peut être réduite. La protection du climat peut encore sauver quelque chose.

Que pensez-vous des bâches qui sont censées réduire la masse fondue?

Ces techniques sont efficaces et sont déjà utilisées aujourd'hui par les stations de ski glaciaires sur des pistes importantes. Cependant, la masse fondue ne peut être réduite que localement. L'appliquer à l'ensemble d'un glacier coûterait énormément d'argent chaque année – bien plus qu'ils en bénéficieraient – et est également très problématique d'un point de vue écologique. Voulons-nous simplement voir les glaciers enveloppés de bâches?

Quels sont les effets négatifs de la fonte des glaciers en Suisse?

Les glaciers sont cruciaux pour le bilan hydrique, ils augmentent la disponibilité d'eau en été. Les glaciers remplissent les lacs, les rivières de montagne, surtout pendant les périodes de sécheresse, lorsque l'eau est rare dans les basses terres. De plus, de nombreux lacs d'accumulation des barrages hydroélectriques en Suisse sont alimentés par les glaciers. S'il n'y a plus de glaciers, cela pourrait affecter la production d'électricité.

Y a-t-il aussi des conséquences globales dont nous devons tenir compte?

La fonte des glaciers ne se limite pas à la Suisse. Les glaciers du monde entier perdent de la glace. Cela a un impact sur le niveau de la mer. Si tous les glaciers suisses fondaient, le niveau de la mer serait de 0,2 millimètre plus élevé qu'aujourd'hui. Néanmoins, si tous les glaciers et les calottes polaires du monde fondaient, les régions côtières aurait un problème majeur.

Une Suisse sans glacier, c'est...

...une autre Suisse. Au lieu des glaciers, les lacs de montagne domineraient le paysage à l'avenir. Les Alpes changeraient fondamentalement. Je suis sûr qu'elles resteront attrayantes même sans les glaciers. La phase de transition elle-même est moins belle. Si un glacier meurt, un paysage désertique gris demeure pendant des années. Ce n'est que lentement qu'une zone verte se forme. Il reste à voir quels sont les effets sur le tourisme.

(jk/jfe)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fisnik Parisod le 09.08.2018 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh rebelotte !

    En commence à entendre la même musique chaque année... il serait temps de se préoccupé de notre chère et tendre planète qui se porte très mal et arrêtez de vouloir à tout prix accroître sans cesse notre économie.

  • Jusque là le 09.08.2018 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    Ça va

    Population terrestre en 1920 : 1,86 milliard en 2018 : 7,5 milliards, soit environ. 4 x plus en seulement 100 ans. Dans tous ces commentaires on ny fait jamais allusion... 6 milliards de plus à respirer, 6 milliards de plus à manger, 6 milliards de plus à chauffer, et je ne parle même pas des automobiles. Et tout ce monde fonctionne à lenergie fossile. A mon avis, les gaz à effet de serre ont encore de beaux jours devant eux. Nous moins....

  • Géraldine le 09.08.2018 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    meteo

    De moins en moins d eau à venir si ça continue et oui la météo l homme ne l'a domine pas heureusement

Les derniers commentaires

  • mdrlol le 10.08.2018 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fake News

    Chers lectrices, lecteurs, Comme chaque années le réchauffement du climat est écrit dans tous les recis des politiciens et médias. Notre planète avant le début de l'industrie et autres guerres et mondialisation, a vécu sans ces idiots de Fake News du réchauffement du climat causé par les Êtres humains! Pourquoi pas une période non glacière? Pourquoi pas des épisodes avec des variations et autres phénomènes météorologique qui viennent nous bouleverser notre vie? Sur nos glaciers articles ci-joint du journal Le Temps il est mentionné que des personnes traversaient les glaciers pour y faire du business. Notre vieille terre à vécu sans ces ridicules Blablabla bouleversement du climat! https://www.letemps.ch/societe/archeologues-ecument-glaciers

  • Amédée Prougnard le 10.08.2018 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Armageddon is coming

    Il y avait 60 mètres de glace sur Genève il y a fort longtemps. Quand on voit les bactéries que la fonte des glaciers a libéré, je me dis qu il faut enrayer le processus. Les prochaines seront valaisannes.

  • Pierre le 10.08.2018 08:15 Report dénoncer ce commentaire

    Et alors

    Que ça fonde, on s'en fout ! il y plus important que cela, il y a des gens qui meurent de faim..alors vaste hypocrisie...les glaciers heu franchement !! a part les lourdingues qui habitent en bas..tout le monde s'en fout

    • Respect le 10.08.2018 11:24 Report dénoncer ce commentaire

      @Pierre

      VOUS vous en foutez ! ne parlez pas au nom des autres SVP

  • Marie le 10.08.2018 07:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On en parle?

    Et des années mirifiques pour les stations hydraulique... ça dépend toujours si on regarde le verre à moitié vide ou moitié plein! La catastrophisme fait vendre, les infos positives ne suscitent que peu denthousiasme, à peine des sarcasmes de gauchistes jaloux et encore...

    • Real Ité le 10.08.2018 10:31 Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      En réalité, gauche droite on s'en fout ! on est TOUS concerné par le réchauffement climatique qui engendre moults catastrophes.... il n'y a que les commentaires de votre genre pour détourner l'attention

  • Désespérément optimiste le 10.08.2018 04:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est foutu

    Vous pouvez faire ce que vous voulez, la nature fera comme elle veut. On n'empêchera pas un volcan d'entrer en éruption, un ouragan de démarrer, un tremblement de terre se faire. Ce qui gêne l'humain, c'est de ne pas maîtriser la nature, il est frustré de ne pas commander son destin. Il faut un coupable. De toute façon nous sommes destinés à disparaître a plus ou moins moyen terme. Alors on ne peut rien faire et arrêtons de gindre.

    • @profnat le 10.08.2018 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Désespérément optimiste

      La fonte des glaciers a commencé il y a 10 millions d'années avant nous, c'est inéluctable un jour il n'y aura plus de glacier.