Mobilité

06 janvier 2019 08:16; Act: 06.01.2019 17:08 Print

Une autoroute à six voies entre Lausanne et Genève?

Le Conseil fédéral souhaite améliorer et étendre le réseau autoroutier du pays. En Suisse romande aussi.

storybild

À l'heure actuelle, seuls 97 kilomètres d'autoroutes ont six pistes.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil fédéral veut améliorer la capacité autoroutière de la Suisse avec des artères à six voies sur de longues distances, écrit la «NZZ am Sonntag» se basant sur le dernier message du gouvernement adressé au Parlement en la matière. Selon le programme présenté, les routes nationales «à l'intérieur et entre» les grandes villes devraient être «systématiquement étendues à au moins deux fois trois voies».

Concrètement, le plan vise notamment le développement de l'autoroute reliant Zurich-Berne-Bâle, mais aussi l'artère entre Lausanne et Genève. Le futur réseau autoroutier comprendra également de nouvelles lignes. Par exemple, la Confédération envisage de transformer les autoroutes autour de Genève, Lausanne et Bâle en un «système en anneau».

«Une rechute dans les années 1970»

Ce concept suscite la controverse. «Il s'agit du plus grand programme d'expansion routière de l'histoire. Une rechute dans les années 1970, lorsque nous avions construit sans tenir compte de la pollution sonore et de l'air», a estimé la présidente des Verts, Regula Rytz.

Cependant, le milieu des transports soutient la vision du Conseil fédéral: «Je ne peux que souscrire à ces perspectives, car l'objectif doit être de maintenir les performances du réseau routier national», a déclaré au dominical Thierry Burkart, conseil national (PLR/AG) et vice-président du TCS.

(chk/mst/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nla le 06.01.2019 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Roulez à droite

    Enfin ! Mais est-ce que le problème va changer ? Car on peut observer sur les autoroutes à 3 voies que beaucoup d'automobilistes roulent au milieu Le problème est dans la tête de gens pas la route Roulez à droite SVP

  • _Geoffrey_ le 06.01.2019 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    surpopulation

    Nécessaire. Mais pas en 2030 et surtout stop à la surpopulation on vit moins bien, arrêtez d'attirer du monde !!!

  • Valéria Duragiore le 06.01.2019 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Lentement mais lentement

    À la vitesse à laquelle on décide et exécute quelque chose en Suisse (voir la traversée de la Rade, par. ex), le jour où on commencera les travaux le projet sera dépassé, ou on aura plus de pétrole !

Les derniers commentaires

  • Ouin-ouin le 07.01.2019 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Saturation

    Trop de vaudois viennent bosser à Genève.

  • Claude le 07.01.2019 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin

    c'est le moment d'avoir un autoroute digne des années 2000 !

  • UN FUTURISTE EST PRIS POUR UN CON le 07.01.2019 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Roulez plus vite aujourd'hui , c'est passer à la c

    Tout est fesable aujourd'hui , des routes superposées ect ect , le problème c'est l'argent , nos politiques ne veulent plus investir de peur de voir leurs intérêts tombés d'année en année. Alors que mettre des péages par-ci par-là se sont des millions qui tombent par jour dans la caisse et tout le monde y trouve son compte , celui qui n'est pas d'accord , prend le train et transports publics. Certains pays vous avez depuis le centre de la route 50 m de chaque côté qui appartiennent a l'état au cas où il y a modification du trafic. C'est 1964 qu il fallait y penser , en Suisse , on verra en temps voulu , oui pour payer 200 fois plus cher et trouver du terrain , le superposé on y vient gentiment.

  • Sébastien Derivaz le 07.01.2019 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Non à des autoroutes à l'américaine:

    Cela ne sert à rien d'élargir les autoroutes avec des voies supplémentaires, car il y aura toujours des bouchons aux heures de pointes, ou il faudrait que ces 3èmes voies soient utilisées pour le covoiturage ou des BHNS reliés à des P+R. Ce qu'il faut c'est développer des transports publics efficaces avec 1 nouvel axe CFF pour des trains à 200km/h: Genève - Lausanne - Bern - Zurich - Bâle. Il faudrait que le futur Tram T1 de Lausanne fasse le tracé suivant: Lutry - Pully - Lausanne - Prilly - Ecublens - Renens - Crissier - Bussigny - Villars-Sainte-Croix et une branche sur Ecublens - Morges.

    • Jean Adapte le 07.01.2019 12:28 Report dénoncer ce commentaire

      Adaptation

      Nos autoroutes ont été construites dans les années 60. Maintenant il s'agit de les adapter au trafic actuel. C'est aussi simple que cela.

    • Sébastien Derivaz le 07.01.2019 17:54 Report dénoncer ce commentaire

      Adapter le trafic @Jean Adapte...

      Pour avoir plus de pollution et aller à l'encontre de la protection du climat. Je prends exemple de mes parents qui ont été en voyage organisé en Grèce: Leur car a pris les supers autoroutes avec les bretelles de sorties à plusieurs voies d'Athènes qui sont toujours engorgées aux heures de pointes, parce que tout simplement les grandes avenues de la ville ne peuvent pas êtres élargies afin d'absorber tout le trafic de transit qui sort des supers autoroutes à plusieurs voies, car ce sont des goulets d'étranglements. Donc le problème n'est pas résolu, puisque les bouchons se déplacent ailleurs.

  • Melany le 07.01.2019 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    Solution idéale

    La seule solution (et qui à mon sens ne devrait pas coûter plus cher que ces voies qu'ils veulent construire et leur entretien) c'est la gratuité de tous les transports publiques ! Mais là je crois que les intérêts de bon nombre ne le permettraient pas ....